Podracer BT310

Produit par la société Balta-Trabaaat sous la République Galactique, le BT310 était l'un des Podracers les plus rapides disponibles sur le marché à cette époque. Il fut notamment utilisé par le pilote Ben Quadinaros lors de la Boonta Eve. Afficher le sommaire

Données techniques

Produit par la société Balta-Trabaat sous la République Galactique, le BT310 était l'un des Podracers les plus rapides disponibles sur le marché à cette époque. Ce véhicule était bien évidemment difficile à prendre en mains par des novices, mais il offrait une vitesse de pointe égale à neuf cent quarante kilomètres par heure pour les professionnels et les amateurs de sensations fortes. Lent à accélérer et virant plus large que la moyenne, ce modèle bénéficiait toutefois d'une conduite agréable sur un circuit. Cependant, les performances du système de propulsion étaient parfois altérées par la tendance de l'engin à surchauffer lorsqu'il tournait au maximum de ses capacités. L'appareil fut doté par les techniciens de quatre puissants moteurs, d'où son surnom de Quadra-Podracer, disposés dans une formation en « V » tous surmontés à la proue d'une fusée qui ressemblait vaguement à une balle et d'un échappement à géométrie variable à l'arrière. Chacun d'eux stockait en plus du carburant, développé par la compagnie Tradium, hautement inflammable, dans un réservoir renforcé cylindrique intégré dans la section médiane pour éviter les fuites et les potentielles explosions dues à la chaleur dégagée.

Les moteurs à répulsion étaient à leur tour reliés à un habitacle qui logeait le pilote. Le petit cockpit, ouvert aux éléments, équipé d'un pare-brise rudimentaire, abritait la console de contrôle des différents systèmes. Elle possédait notamment un écran central et des cadrans secondaires qui indiquaient en temps réel la température de la chambre de combustion, les réglages des soupapes, le statut des coupleurs énergétiques et pour finir le niveau du combustible. Une série de leviers sous le moniteur gérait l'allumage des moteurs et d'autres fonctions annexes. Le conducteur dirigeait son BT310 à l'aide d'une combinaison de deux pédales et de deux manettes de commande des gaz de chaque côté du siège. En imprimant une légère pression on pouvait facilement changer l'orientation des câbles. Fabriqués chez Steelton, ces derniers se croisaient juste devant le module. Le pilote devait ainsi prendre garde à ne pas les emmêler pendant les virages brusques et les manœuvres délicates.

Le Podracer BT310 de Ben Quadinaros. Le Podracer BT310 de Ben Quadinaros.

Podracer BT310 de Ben Quadinaros

Peu avant l'annonce officielle de l'ouverture de la Boonta Eve de Tatooine, Ben assista à un spectacle de Boles Roor au Club Poodoo de Mos Espa. En plus d'être un excellent chanteur, le Sneeve avait gagné par deux fois la Classique. Lors de sa représentation, il fut particulièrement agacé par certains des commentaires du Toong et déclara devant l'assistance que Quadinaros était tout simplement beaucoup trop lâche pour s'inscrire à la prochaine course. Le visiteur décida de relever le défi de son interlocuteur en pariant cinq millions de Peggats sur sa participation et sa survie. Néanmoins, il faisait face à un léger problème, il n'avait pas de Podracer à sa disposition sur place ! Finalement le pilote loua un modèle BT310 à un associé de Gardulla The Elder tout en ignorant que son emprunt fonctionnait largement en dessous de ses capacités et qu'on l'avait construit avec des pièces de piètre qualité.

Le lendemain matin, Ben laissa son engin sans surveillance pendant ses préparatifs. Pendant ce temps, Sebulba le Dug poussa un certain Ark Roose à saboter le véhicule d'un jeune esclave appartenant au ferrailleur Watto, Anakin Skywalker. Malheureusement, il « modifia », sans se rendre compte de son erreur, le BT310 de Quadinaros avec une sonde d'impulsion saturée pour endommager les contrôles du cockpit. Quelques heures plus tard, lorsque Jabba le Hutt déclencha le signal de départ, le Toong constata que les moteurs et les faisceaux fonctionnaient parfaitement mais que son système de direction était hors service. Furieux, il frappa vivement la console. Les coupleurs finirent par rendre l'âme et les turbines s'envolèrent dans l'arène et s'autodétruisirent. Malgré sa malchance, Ben gagna son pari contre le Sneeve parce que selon les termes du contrat, il avait bien participé à la compétition et... il était toujours vivant ! Ses gains lui permirent de rembourser les dommages du Podracer.

Articles en rapport

Dug
Dug
Espèces
Podracer
Podracer
Cultures
Sebulba
Sebulba
Personnages
Tatooine
Tatooine
Planètes