Mutinerie à bord du Tsam P'ah

La mutinerie à bord du Tsam P'ah fut menée par Kaye Galfridian, qui leurra le Commandant Sha'Kel avant de passer à l'attaque avec l'ensemble des prisonniers retenus à bord du vaisseau. Afficher le sommaire

Sommaire Masquer
Voilà l'idée... Il y a bien plus de gens sur ce vaisseau... Plus d'esclaves... Qu'il n'y a de Yuuzhan Vong. Ensemble, on peut les vaincre.
_Kaye Galfridian à Arbeloa

Alors qu'à la suite de la Bataille d'Artorias, son frère Finn avait été emmené par Luke Skywalker sur Yavin IV afin d'y intégrer les rangs du Nouvel Ordre Jedi et que son père Caled était porté disparu, Kaye et sa mère Nina furent conduites à bord du Tsam P'ah.

Gagner la confiance du Commandant...

Dès que les deux femmes arrivèrent à bord, deux guerriers Yuuzhan Vong, dont Minos, vinrent chercher la reine déchue afin de la mener auprès du Commandant Sha'Kel, ce qu'elle refusa catégoriquement. Afin d'éviter que sa mère ne soit rouée de coups, Kaye accepta de rencontrer l'officier en charge du vaisseau à sa place. Celui-ci fut direct : il comptait bien soumettre la jeune femme et faire d'elle son esclave.

La princesse ne résista et accepta immédiatement de se mettre au service de Sha'Kel. Du moins, c'est ce qu'elle lui fit croire. Alors que le Vong ne soupçonnait pas le moins du monde que Kaye comptait bien s'en prendre à lui au moment où il s'y attendrait le moins, la jeune femme préparait minutieusement sa rébellion. Elle s'assura le soutien d'Arbeloa, un non-humain issu d'une race de guerriers, et poussa petit à petit Sha'Kel à envoyer une part toujours plus importante de ses gardes du corps sur Artorias, où des rebelles continuaient encore et toujours à lutter contre l'envahisseur. De plus, la jeune femme remarqua qu'un dispositif organique fixé sur le bras des geôliers permettait d'ouvrir les cellules des prisonniers. Si les mutins pouvaient s'en emparer, leur nombre pourrait être suffisant pour vaincre l'ensemble des guerriers du Tsam P'ah.

... et frapper au moment propice

Kaye Galfridian et Arbeloa. Kaye Galfridian et Arbeloa. Dès lors que les gardes de Sha'Kel furent suffisamment peu nombreux pour garantir à l'opération de bonnes chances de succès, Kaye passa à l'action. Avec l'aide d'Arbeloa, libéré des entraves organiques qui le maintenaient immobile depuis un certain temps, et de tous les prisonniers présents dans leur section du vaisseau, elle attaqua les deux guerriers chargés de leur surveillance. Mais malgré leur grand nombre, les captifs étaient loin d'être des adversaires dignes d'affronter des guerriers Yuuzhan Vong entraînés. Avant que les deux gardiens ne tombent pour ne plus se relever, beaucoup des insurgés perdirent la vie. Cependant, leur sacrifice ne fut pas vain : Kaye put finalement s'emparer du bras de l'un des guerriers morts et put ainsi libérer de nombreux autres prisonniers.

La suite de la lutte pour le contrôle du vaisseau fut tout aussi âpre. Malgré leur grande infériorité numérique, les guerriers Vong ne cédaient pas facilement du terrain. Mais, à chaque cellule qui s'ouvrait, le nombre d'insurgés augmentait considérablement. De plus, le soutien d'Arbeloa qui parvint à abattre à lui seul un nombre conséquent d'adversaires fut déterminant pour l'issue de la bataille, qui se solda par une victoire des mutins. Une fois tous les soldats morts, Kaye et Arbeloa n'eurent plus qu'à éliminer Sha'Kel, dont le non-humain prit la tête avec un plaisir non dissimulé. Le Commandant du Tsam P'ah mort, les prisonniers étaient désormais les seuls maîtres de leur destin.

Articles en rapport

Arbeloa
Arbeloa
Personnages
Sha'Kel
Sha'Kel
Personnages
Tsam P'ah
Tsam P'ah
Vaisseaux