Hohass Ekwesh

Il était bien connu que la Nouvelle République avait toujours eu recours aux non humains et les avait même sollicités de nombreuses fois lors de la lutte contre l'Empire. Ekwesh Hoass était l'un d'eux.

Il était bien connu que la Nouvelle République avait toujours eu recours aux non humains et les avait même sollicités de nombreuses fois lors de la lutte contre l'Empire. Ekwesh Hoass était l'un d'eux.

Humanoïde couvert de fourrure brune à la face allongée originaire de Thakwaa, il se caractérisait, comme toute son espèce, par une taille impressionnante : il mesurait 3 mètres de haut, et sa force surhumaine équivalait à celle de trois hommes. Il était cependant considéré par ses congénères comme un "nain", ce qui lui valut son surnom d'Avorton.
L'une des principales caractéristiques des Thakwaash était la possession de différents esprits. Chaque esprit avait une utilité particulière : par exemple Avorton était confronté à un problème pour passer d'un esprit à un autre, l'esprit "pilote" était trop imprévisible, et ce fut avec l'aide de son coéquipier Kell Tainer qu'il s'efforça de maîtriser ses esprits et de faciliter le passage de l'un à l'autre.
C'est justement là que l'on comprenait pourquoi Avorton avait eu une carrière à problèmes : avec cet esprit de "pilote" téméraire et intrépide, il se jetait dans la mêlée lors d'engagements contre l'ennemi en simulateur, se faisait donc descendre à chaque fois, ce qui lui valut d'être mis sur la touche. C'est grâce à Wedge Antilles et à la création de l'escadron Spectre qu'Avorton retrouva l'espoir de devenir un grand pilote.

Dès les premiers exercices de simulation, les problèmes d'Avorton ressurgirent. Ce fut un désastre. Cependant, l'obstination de son coéquipier à croire en lui redonna du courage à Avorton qui, n'étant plus seul pour faire face à ses problèmes de comportement, prit sur lui pour s'améliorer et surtout se contrôler. Les efforts qu'il fournit ne furent pas vains, car après quelques temps à travailler le passage d'un esprit à l'autre, les vraies qualités d'Avorton en pilotage firent surface pour le plus grand bonheur de ses équipiers.
Il mit ses talents à contribution dès la première mission de l'escadron en participant à la défense de la base de Folor contre l'attaque du destroyer stellaire Implacable, commandé par l'amiral Trigit, un vassal du seigneur de la guerre Zsinj. La ruse qu'il mit sur pied avec Kell Tainer permit de faire gagner un temps considérable pour permettre au dernier transport de s'échapper de la base. Par la suite, il participa à de nombreuses missions d'infiltration et de sabotage mettant à contribution sa force surhumaine pour faciliter la progression de ses amis dans les complexes du Seigneur de Guerre.
Après avoir rempli diverses missions sous l'identité d'un groupe de pirate, les Éperviers, Avorton fut pour les Spectres l'une des pièces maîtresses de la campagne de Han Solo contre Zsinj. Aidé par l'escadron Rogue en personne et par le croiseur Mon Cal Mon Remonda, il permit d'entraver directement les affaires de Zsinj en faisant échouer sa tentative de voler un Super Destroyer Stellaire dans les chantiers de Kuat. Avorton était alors animé par un esprit d'équipe qui, lors de certaines situations où le moral des Spectres était au plus bas, contribuait à rendre aux troupes leur bonne humeur. Par exemple, il organisa à l'insu de Wedge un bal pour les Spectres, pour qu'ils se détendent, se rapprochent et retrouvent le moral qui fait leur force.

Après la mort de Zsinj et le démembrement de l'escadron Spectre, Avorton fut transféré comme la majorité de ses coéquipiers dans les services des Renseignements de la Nouvelle République. Avorton était, à l'image de ses esprits, un pilote multi-facettes doté d'un grand cœur et d'une bonne humeur perpétuelle qui faisaient de lui un élément essentiel des Spectres.