Gula Dwan

Probablement originaire de la planète Duro, Gula était un chasseur de primes et un assassin qui possédait un atout capable de lui donner un léger avantage sur ses collègues. Il était né avec la capacité d'utiliser la Force.

Probablement originaire de la planète Duro, Gula était un chasseur de primes et un assassin qui possédait un atout capable de lui donner un léger avantage sur ses collègues. Il était né avec la capacité d'utiliser la Force. Au fil du temps, il avait développé une compréhension sommaire des techniques les plus basiques de ce pouvoir mystique, ce qui lui permettait de faire léviter des petits objets ou bien encore de faire des tours similaires souvent appréciés du grand public et assimilés à de la simple magie. Toutefois, le criminel refusa de prêter allégeance aux Sith ou aux Jedi préférant ainsi rester indépendant.

Quelques années avant la création de la Confrérie des Ténèbres du Seigneur Sith Kaan qui livrerait des combats féroces contre l'Armée de la Lumière du Général Hoth, il fut contacté le plus discrètement possible par une riche famille apparentée à la Grande Maison Demici de Serenno pour une mission très spéciale. Son interlocutrice, Loranda, lui proposa, en contrepartie d'une forte somme d'argent attractive, de former son fils, Hetton, aux voies subtiles de la Force. Une formation qui devrait notamment privilégier l'utilisation du Côté Obscur. Bien évidemment, Dwan accepta ce contrat très lucratif. Il alla même jusqu'à oser s'autoproclamer « Maître Sith » pour l'occasion. Prenant son rôle au sérieux, le Duros enseigna ses maigres connaissances à son apprenti. Cependant, son élève préféra utiliser de son côté la fortune familiale pour découvrir ou acquérir des nombreux livres, manuscrits et Artefacts Sith afin d'approfondir lui-même ses études sans avoir à se reposer exclusivement sur son mentor. Finalement, Hetton comprit rapidement qu'il avait déjà largement surpassé Gula et que ce dernier finirait par révéler son sombre secret une fois sa mission terminée. Avec l'autorisation de sa mère, il exécuta froidement son soi-disant professeur.