Forces de Sécurité de la Nouvelle République

La Nouvelle République mit sur pied les Forces de Sécurité de la Nouvelle République, dont la représentation était installée sur chacune des planètes dirigeant les secteurs, étendant ainsi partout la juridiction de la Nouvelle République.

Depuis la République Galactique, les systèmes et secteurs stellaires conservaient leurs propres forces de défenses personnelles répondant à leurs propres lois. Avec l'apparition de la Nouvelle République comme nouveau système gouvernemental dans la galaxie, il devint clair qu'une organisation semblable à celle des Sector Rangers était nécessaire pour maintenir l'ordre. Avec l'apparition d'une nouvelle Constitution Galactique, la loi devint la même pour tous, surtout pour les secteurs indépendants qui souhaitaient conserver leurs forces autonomes. La Nouvelle République mit sur pied les Forces de Sécurité de la Nouvelle République, dont la représentation était installée sur chacune des planètes dirigeant les secteurs, étendant ainsi partout la juridiction de la Nouvelle République.

Les meilleurs d'entre eux pouvaient accéder à la Garde d'Honneur, voire au service de protection rapproché du Président de la Nouvelle République. Ce dernier échoua d'ailleurs à empêcher un attentat contre la Présidente en exercice au moment de la Crise de la Flotte Noire, Leia Organa Solo d'Alderaan, pourtant divulguer par l'agente spéciale des Renseignements de la Nouvelle République Daniera Karmony.

Voici la mission des Forces de Sécurité :

... la fonction principale des Forces de Sécurité doit être l'élimination de tous individus ou agents, étrangers et natifs, qui chercheraient à saper l'autorité de la Nouvelle République... de même que le maintien de la paix afin de s'assurer que le droit des espèces pensantes, sans aucune distinction, d'origine et de philosophie, soit respecté. Les agents des Forces de Sécurité doivent se sacrifier pour le bien commun et la conservation des droits communs, et traduire en justice tous les violeurs de la loi, où qu'ils soient.
__Extrait de la charte des Forces de Sécurité

Cependant, les agents néo-républicains avaient un double emploi : en plus de veiller au respect des droits des espèces, ils devaient traquer les agents de l'Empire et ceux qui les assistaient, qui cherchaient à renverser la Nouvelle République d'une façon ou d'une autre. Ils se devaient aussi de conserver l'ordre civil, en particulier contre les partis xénophobes ou les activistes du même bord qui cherchaient à tuer les espèces pensantes dont ils avaient la charge. De même, leur juridiction s'étendait jusqu'à la répression du crime organisé, notamment par tout un attirail d'enquêtes planétaires, grâce à des opérations sous couverture dans les milieux de la drogue, de la corruption et de l'esclavagisme. Ces opérations étaient menées en partenariat avec les forces de polices locales. Malheureusement, les criminels échappaient souvent aux Forces de Sécurité du fait de la limite de la loi et de leur juridiction, mais il arrivait qu'ils fassent des entorses aux règles pour les capturer.

L'essentiel des agents étaient d'anciens Sector Rangers, très entraînés, très motivés, connaissant les dossiers et les criminels recherchés. Bien sûr, ces agents n'étaient pas accueillis à bras ouvertes par les populations, notamment celles qui ne voyaient pas d'un bon oeil ces "fauteurs de troubles" qui venaient sur leurs "territoires". Cependant, les agents pouvaient toujours compter sur des supports locaux qui leurs indiquaient où trouver les suspects potentiels, malgré le fait que l'essentiel de leur travail s'arrêtait à la traque des agents impériaux...



Composé de...

  • Myleena Dystra Myleena Dystra Fille de diplomates exécutés par l'Empire, Myleena Dystra devint membre des Forces de Sécurité de la Nouvelle République.

Articles en rapport

Garde d'Honneur
Garde d'Honneur
Organisations
Sector Rangers
Sector Rangers
Organisations