ExGal

Fondée en +19, ExGal (Extra-Galactic) vit le jour grâce à des volontaires et à l'aide de la Nouvelle République qui leur fournit les autorisations nécessaires à leurs activités. ExGal avait en effet pour but de rechercher et d'observer toutes sortes d'inf

La découverte de nouvelles régions et de nouvelles races avait toujours suscité beaucoup d'enthousiasme chez la plupart des curieux et des scientifiques. Du temps de l'Ancienne République déjà, le projet Outbound Flight qui consistait à envoyer un vaisseau et du personnel de reconnaissance à la découverte d'une autre galaxie marqua cette curiosité prononcée pour la recherche de vie extra-galactiques.

Fondée en +19, ExGal (Extra-Galactic) vit le jour grâce à des volontaires et à l'aide de la Nouvelle République qui leur fournit les autorisations nécessaires à leurs activités. ExGal avait en effet pour but de rechercher et d'observer toutes sortes d'informations éventuelles pouvant témoigner de l'existence de formes de vies extra-galactiques. Pour ce faire, la société ExGal disposait de systèmes de pointe qui relayaient les informations à différents avant postes disséminés à des endroits stratégiques de la Galaxie. La majorité des avant postes d'ExGal se situaient dans la Bordure Extérieure où l'endroit était le plus propice à l'observation des signaux provenant des régions inconnues. La société compta jusqu'à deux cents chercheurs disséminés aux quatre coins de la Bordure Extérieure. Pendant toute la durée d'observation des Régions Inconnues, la Nouvelle République resta régulièrement informée des découvertes des chercheurs d'ExGal.

Le plus gros du travail consistait à installer les avant postes sur des mondes délaissés et sauvages. Mais avant de procéder à l'installation d'un nouvel avant poste, de longues études étaient menées sur la position du futur centre d'écoute et sur la pertinence des résultats qu'il pourrait fournir. Ce genre d'études pouvaient durer plusieurs années. Une fois la décision prise, une bonne année était nécessaire pour installer la base et son équipement dans sa totalité. Quand la base était fin prête, il suffisait de s'installer confortablement et de scruter les moniteurs à l'affût de tout signe révélateur. Certains scientifiques considéraient à juste titre leur travail quelque peu ennuyeux.

Vers +23, un avant poste nommé ExGal 4 fut installé sur Belkadan, une planète particulièrement sauvage et austère. L'équipe résidente était constituée d'une quinzaine de personnes dont la scientifique Danni Quee et un dénommé Yomin Carr. Ce dernier était en fait un Yuuzhan Vong infiltré, caché derrière un grimage Ooglith. Quelques temps après l'arrivée de Yomin Carr, l'équipe observa l'arrivée d'une comète en provenance des Régions Inconnues : il s'agissait en fait des premiers vaisseaux de reconnaissance des force prétoriennes Yuuzhan Vong. Danni Quee et quelques scientifiques de la base décidèrent de se rendre sur place pour voir où la comète s'était écrasée, sur Heslka IV. Mais Yomin Carr sabota le vaisseau des scientifiques afin que ces derniers ne puissent jamais communiquer leur découverte. De plus, resté sur Belkadan à ExGal 4, Yomin Carr révéla sa véritable identité et assassina tous les autres scientifiques afin de les contraindre eux aussi au silence en lâchant un agent pathogène dans l'atmosphère de Belkadan.

Articles en rapport

ExGal
ExGal
Organisations
Yomin Carr
Yomin Carr
Personnages