Ergesh

Les Ergesh étaient originaires de la planète Ergeshui, un monde effroyablement chaud et humide... Afficher le sommaire

Les Ergesh étaient originaires de la planète Ergeshui, un monde effroyablement chaud et humide...

Apparence et Mode de Vie

L'Ergesh moyen mesurait environ deux mètres de haut et ressemblait à un gros amas végétal ayant la particularité de pouvoir se déplacer. Son corps était couvert d'appendices tombants gluants. Ces appendices tentaculaires avaient une longueur variant entre deux centimètres et trois mètres et d'une largeur comprise entre un millimètre et cinq centimètres. La coloration des Ergesh était une savante combinaison de vert, de gris et de marron. Les jeunes étaient plus verts, tandis que les plus anciens tiraient plus sur le marron. Ainsi, lorsqu'un Ergesh se trouvait dans une pièce, une forte odeur d'ammoniaque et de végétation pourrie envahissait les lieux. Les Ergesh avaient une espérance de vie d'environ deux cents ans.

Ergesh Adulte. Ergesh Adulte. De part leur physiologie, les Ergesh étaient capables de respirer sous l'eau, bien qu'ils préféraient les terres sèches. Leurs peaux épaisses et humides conféraient une protection très efficace contre la plupart des armes, bien qu'un Sabrelaser puisse s'y introduire sans trop d'efforts.

Les Ergesh communiquaient via un système langagier basé sur des sons. Leurs voix étaient semblables au son de boue épaisse passant à ébullition, comme dans des marécages chauds. En fait, la plupart des Ergesh (surtout ceux qui avaient souvent affaire à des étrangers) parlaient un Basic quasi-parfait (bien que le destinataire ait l'impression de parler à un marais). De part la façon avec laquelle ils percevaient le monde qui les entouraient, ils oubliaient bien souvent pronoms et articles (moi, je, un, le...). La plupart des petits mots de leur langue étaient ni plus ni moins qu'une série d'inflexions de voix. Selon la définition du mot, les Ergesh n'avaient pas de' visage'. En conséquence, un nombre donné de leurs tentacules étaient en réalité des senseurs visuels ou auditifs, qui composaient ainsi leurs sens. De plus, un Ergesh ne pouvait être intoxiqué, drogué ou encore empoisonné par la plupart des substances. En effet, leurs systèmes immunitaires étaient capables de neutraliser la plupart des drogues en un rien de temps. Ensuite, les sécrétions naturelles évacuaient ces substances néfastes.

Particularités Culturelles

Les Ergesh se reproduisaient selon un rituel bien spécifique : deux membres de l'espèce produisaient chacun de leur côté une sorte de graine portant des codes génétiques distincts. Ces graines étaient ensuite enterrées ensemble dans un marais prévu à cet effet, nommé Shoolbloorp (traduisible par 'la Terre du Commencement'). Vingt jours Ergeshui plus tard, un jeune Ergesh 'poussait' du sol, déjà pleinement autonome, et allait ensuite rejoindre les autres membres de la société. Les Ergesh pouvaient produire une graine reproductive tous les deux ans (en années Ergeshui). De part leur statut d'espèce asexuée, les Ergesh ne comprenaient pas la notion de genre.

Les noms Ergesh étaient très complexes, contenant plusieurs séries de gargouillis et de clapotis. Ils restaient très sociables, donnant beaucoup d'importance aux amis et à la famille. En dépit de leur apparence effrayante, ils n'étaient pas violents du tout. Cependant, ils n'étaient pas habitués aux mœurs de toutes les espèces de la Galaxie ; ainsi, pour un Ergesh, un Humain était considéré comme un 'incompréhensible étranger'. Dans leurs relations avec les autres, les Ergesh étaient justes et honnêtes. Leurs sociétés ne connaissaient pas les concepts de classe sociale, de discrimination ou de désir. Ils ne connaissaient pas non plus le crime. La propriété était commune, et se partageait selon les besoins de tout un chacun. Ils n'avaient pas non plus de monnaie, leurs échanges étant basés sur le système ancestral du troc. Le seul endroit où le Crédit avait cours était La Ville des Etrangers, le seul espace construit plus ou moins selon des critères humains. Ce système montrait ses failles dès que des étrangers étaient impliqués dans une transaction. De nombreux étrangers tiraient avantage de la crédulité des Ergesh ; cependant d'autres Ergesh ayant voyagé restaient vigilants afin de reconnaître les transactions douteuses et d'ainsi protéger leurs congénères. Les Ergesh étaient divisés en clans, qui formaient une fédération qui dirigeait la planète. Le plus vieil Ergesh de chaque clan était membre de l'instance décisionnelle de la fédération. Ceux-ci se rencontraient chaque mois dans le Bassin Communal. Les Ergesh soutenaient l'Alliance Rebelle et hébergeaient régulièrement des soldats rebelles en cavale.

Traits de Caractère

Lorsqu'ils se mettaient en colère, les Ergesh se mettaient tout d'abord à trembler pour ensuite émettre une série de gargouillis. Ils étaient cependant de bien piètres combattants : leur attaque la plus puissante consistant simplement à se jeter sur leur adversaire. De part leur carrure massive (un Ergesh adulte pesait une demie tonne métrique), cette technique cruelle restait très efficace contre des ennemis de taille humaine ou inférieure. Le seul inconvénient de cette attaque restait que l'Ergesh devait se trouver à proximité de son ennemi, n'étant pas très à même de plonger sur une cible mouvante. Une fois par an, il arrivait que les lunes de leur monde s'alignent d'une façon assez particulière, ce qui avait des effets plus que dévastateurs sur les populations Ergesh. Lors de cette période, les Ergesh agissaient de façon violente, irrationnelle, parfois même malsaine. Pour un observateur extérieur, ils semblaient tout bonnement drogués. Ce jour avait été nommé 'Jour de la Mauvaise Eau', et les populations étrangères étaient encouragées à rester à l'écart des natifs le temps que la folie leur passe. Lorsqu'ils partaient en expédition, les Ergesh s'équipaient de harnais auquel était attaché toute une série de petits containers. Dans chacun de ceux-ci, une petite plante produisait un courant électrique. Lorsqu'elles étaient lancées sur un adversaire génétiquement basé sur une solution aqueuse, celles-ci déchargeaient le courant accumulé afin d'électrocuter le malheureux. Ces plantes à usage unique étaient généralement portées par séries de vingt-quatre.

Technologie

Tout comme les Yuuzhan Vong, les Ergesh étaient spécialistes des machines organiques, celles-ci poussaient dans des 'Champs-Marais Industriels'. Cependant, leur technologie restait un mélange complexe de plantes et de matériaux manufacturés. La particularité de cet équipement était qu'il ne pouvait être privé d'humidité pendant plus d'une heure standard sans tomber en panne. Ainsi, les Ergesh avaient leur propre version du Comlink, du Datapad, et de vieux appareils comme l'Intensifieur Personnel, qui servait de la même manière que les Electrobinoculaires humaines. Même les bâtiments Ergesh étaient organiques, parfois même à demi-conscients. Ils ne nécessitaient donc pas de verrous ou de sécurités car les murs savaient à qui ils appartenaient. Les bâtiments à étages possédaient des rampes au lieu d'escaliers - par ailleurs, le mot comme le concept étaient inconnus des Ergesh. Les Ergesh n'avaient aucun scrupule à voyager à travers les étoiles. Ils portaient, dans ce cas, une ceinture spéciale qui, non seulement leur permettait de créer une bulle d'azote nécessaire à leur survie, mais aussi qui récoltait la majeure partie de l'humidité et des moisissures de leur corps. Ils voyageaient dans des vaisseaux organiques nommés Ergesh Starjumper. Le Starjumper ressemblait à un immense cylindre marron de trente mètres de large, couvert de nombreux tentacules. Ces vaisseaux étaient des espèces organiques fabriquées, c'est-à-dire non-originaires d'Ergeshui. Les tentacules s'occupaient de toutes les fonctions : combat, navigation etc... De part leur statut de créatures vivantes, les Starjumper et les Ergesh entretenaient une relation symbiotique...

Ergesh en milieu naturel Ergesh en milieu naturel

Articles en rapport

Basic
Basic
Cultures
Crédit
Crédit
Cultures
Ergesh
Ergesh
Espèces
Galaxie
Galaxie
Cultures
Humain
Humain
Espèces