Droïde d'Analyses Médicales GH-7

Droïde d'Analyses Médicales GH-7

Droïde d'Analyses Médicales GH-7
Informations générales
Type de droïde
  • Médical
Constructeur/Producteur
  • Chiewab Amalgamated Pharmaceuticals
Utilité
  • Analyses médicales
Caractéristiques techniques
Modèle/Classe
  • GH-7
Taille
  • 0m70
Technologies utilisées
  • Fioles d'analyses
Droïde LégendeDroïde médical capable d'analyses rapides et médecin expérimenté.

Le GH-7: Elu quatre fois 'Bantha d'Argent' pour le design industriel.

Publicité de Chiewan

Chiewab Amalgamated Pharmaceuticals était l'une des plus grosses compagnies médicales de la galaxie : cette compagnie s'était infiltrée dans la brèche des ventes de Geentech pour sortir son droïde d'analyses médicales GH-7, surfant ainsi sur la vague de vente du Droïde Chirurgien 2-1B. Mais ce dont Chiewab ne manquait pas, c'était bien de l'argent: après avoir fait fortune dans les analgésiques médicaux, attribués à l'ensemble des patients de la galaxie puisqu'en situation de monopole sur le marché, elle utilisa son argent pour engager une équipe de la plus vieille et sage race de la galaxie, les Columi, race qui travailla sur ce droïde baptisé GH-7.

Les Columi décidèrent de supprimer les jambes, trop utilisées par les autres compagnies, pour privilégier un modèle miniature de répulseurs qui accentuait la rapidité des analyses et du déplacement dans la chambre du patient. La suppression des jambes était contrebalancée par une augmentation du nombre de bras, quatre, pour faciliter une fois encore la rapidité des analyses. Ces dernières étaient en fait réalisées sur place, grâce à un plateau de fioles attaché au GH-7, celui-ci fournissant des échantillons du patient, récoltés grâce à des scalpels, des seringues et différents outils de diagnostics. Ces échantillons pouvaient être ensuite introduits dans la chambre d'analyses, qui figurait sur son propre torse.

Droïde d'Analyses Médicales GH-7

Mais le droïde d'analyses médicales ne se bornait pas qu'à prescrire de simples analyses, il était aussi un médecin expérimenté car une base de données très étendue avait été incorporée dans sa mémoire. Ainsi, il pouvait faire un très bon chirurgien, anesthésiste et hématologiste. Ses photorécepteurs pouvaient se doubler en bioscanners et, puisque reliés à son cerveau électronique, permettaient une analyse rapide de la situation et un diagnostic de l'opération à venir. Une fois les analyses effectuées, le droïde pouvait effectuer un hologramme de la situation et des résultats des analyses.

Le GH-7, pour son design, fut élu second plus beau droïde par la presse galactique spécialisée dans le sujet. Cette publicité permit à Chiewab de signer de nombreux contrats avec des hôpitaux, même si les Mondes du Noyau préféraient acheter avec leurs budgets des droïdes 2-1B ou des séries MD. Ce furent finalement les maigres hôpitaux de la Bordure Extérieure qui achetèrent des GH-7 en masse, comme sur Boz Pity, où un GH-7 veillait vingt-quatre heures sur vingt-quatre sur la santé d'Asajj Ventress, ainsi que sur Polis Massa, où un droïde d'analyses annonça que Padmé Amidala allait mourir en couche à Obi-Wan Kenobi, Bail Organa et Yoda.

Références

Beaux Livres
  • The New Essential Guide to Droids, 2005
Bandes dessinées

Les plus consultés ensuite...