Croiseur de Bataille Nova

Le Croiseur de Bataille Nova était une production du Consortium de Hapes. Une grande partie de ces vaisseaux furent détruits lors de la bataille de Fondor contre les Yuuzhan Vong.

Les Croiseurs Hapiens Dragon de la flotte hapienne n'étant pas capables de repousser un assaut concerté, le Consortium de Hapes mit en service dans les années suivant la Bataille d'Endor un croiseur de seconde génération, pouvant non seulement servir de vaisseau de soutien aux Battle Dragons, mais aussi être employé en tant que frégate d'assaut et croiseur défensif anti-pirates, deux rôles dans lesquels le Croiseur de Bataille Nova - nom de classe qui lui fut donné - s'avéra très efficace.

Le Croiseur Nova incorpore un très grand nombre d'"innovations" volées à de grandes compagnies impériales d'échelle galactique, telles que Kuat Drive Yards, SoroSuub Corporation ou encore les chantiers Mon Calamari auxquels, suite à un piratage informatique, fut "empruntée" la technologie des boucliers de secours. Par ailleurs, le Croiseur Nova s'avère être un appareil à la vitesse particulièrement élevée et à la bonne maniabilité, en dépit de ses 400 mètres.

L'armement principal du Nova réside en vingt-cinq batteries de turbolasers et dix canons à ions, tandis que dix canons laser lourds lui assurent une bonne défense contre les chasseurs ennemis. Néanmoins, cet arsenal assez impressionnant ne doit pas faire illusion : utilisant une technologie particulièrement archaïque, les turbolasers des croiseurs Nova n'ont qu'une cadence de tir égale à un tiers de celle des turbolasers de conception impériale, ce qui constitue le principal défaut de ces vaisseaux. Pour cette raison, le Croiseur Nova n'est généralement déployé que par groupes d'au moins trois, et compte surtout sur un assaut brutal visant à pouvoir délivrer la première salve avant l'ennemi, et sur le soutien des deux escadrons de Chasseur Miy'til et six Bombardiers d'Assaut Hetrinar embarqués pour remporter la victoire lors d'affrontements, et donner aux Hapiens la réputation de redoutables guerriers.

La cellule du Nova est reconnaissable entre toutes avec son long module central, à l'arrière duquel, jouxtant les hangars et le générateur d'énergie, sont attachées deux ailes en V inversé supportant une partie de l'armement, les turbines et les propulseurs manoeuvriers. Notons que le pont de l'appareil aux formes de rapace, à sa proue, possède un bouclier physique rétractable pouvant être déployé en combat.

Après que Hapes eut établi une alliance avec la Nouvelle République, celle-ci lui "prêta" une technologie moderne de turbolasers, mais comme ils nécessitaient une plus importante alimentation en énergie, les appareils modifiés durent être équipés de générateurs plus puissants, nécessitant le sacrifice d'une partie des capacités d'emport du vaisseau.

Plusieurs Croiseurs Nova étaient en service en l'an 8, lors des tentatives de rapprochement entre Hapes et la Nouvelle République et, en l'an 25, nombre de ces vaisseaux, dont le Song of War, vaisseau amiral du Chume'da Isolder, furent envoyés comme aide à la Nouvelle République pour reprendre Fondor des mains des envahisseurs Yuuzhan Vong, et furent détruits par un tir mal aligné de la station Centerpoint. Notons à titre anecdotique que Han Solo se vit offrir par Isolder un Nova en échange de la main de Leia Organa.

Articles en rapport

Han Solo
Han Solo
Personnages
Fondor
Fondor
Planètes
Leia Organa
Leia Organa
Personnages
Isolder
Isolder
Personnages