Airspeeder HotRod

Airspeeder HotRod

Airspeeder HotRod
Informations générales
Constructeur/Producteur
  • Fabrication spéciale
Type de véhicule
  • Véhicules Aériens
Caractéristiques techniques
Taille
  • 6m
Capacité
  • 1 passager
VéhiculeSpeeder construit selon les spécifications du sénateur Simon Greyshade, un politicien playboy représentant le secteur de Vorzyd.

Avec l'aspect d'un module de course monté de deux turbines et peint d'une couleur criarde, ce n'est pas étonnant que ce speeder Hot Rod ait tapé dans l'oeil d'Anakin Skywalker. Ce speeder a été construit selon les spécifications du sénateur Simon Greyshade, un politicien playboy représentant le secteur de Vorzyd. Le véhicule utilise deux turbines qui étaient précédemment utilisées pour les véhicules servant de courriers entre les banques d'Aargau. Ces turbines pressurisent directement l'air par une série de conduits, puis propulsent le speeder, une fois éjecté l'air. Le speeder dispose aussi d'un système sonore de dernier cri, ainsi que d'un dispositif de dépistage extrêmement précis.

Airspeeder HotRod

Lorsque Padmé Amidala subit sa dernière tentative d'assassinat, Anakin Skywalker, pour traquer le tueur, «vola» ce speeder jaune et entama la poursuite. Ce modèle décapotable donna la vitesse qu'Anakin recherchait. Avec ses dons en pilotage, Anakin tenta de rattraper le dragster de Zam Wesell dans les strates de la circulation de Coruscant, mais il perdit sa trace après avoir emprunté un « raccourci ». Mais grâce à sa connexion avec la Force, il put repérer la tueuse et sauta hors du speeder, laissant Obi-Wan Kenobi seul maître à bord.

Après qu'Anakin ait « emprunté » le speeder du sénateur, celui-ci, complètement affolé et livide, appela les autorités. Les officiers de la Sécurité menèrent leur enquête et arrêtèrent un innocent, Reymet Autem, le fils d'un Garde du Sénat.

Références

Beaux Livres
  • Les Lieux de l'Action de Star Wars L'Attaque des clones, 2003
  • The New Essential Guide to Vehicles and Vessels, 2003
  • Star Wars - Tout sur L'Attaque des Clones, 2002

Les plus consultés ensuite...