Transport d'Artillerie en Terrain Instable

UT-AT.

Surnommé « Trident » par les soldats à cause de ses trois armes principales situées à l'avant, le Transport d'Artillerie en Terrain Instable vit le jour peu après le désastre de la Bataille d'Agamar.

Surnommé « Trident » par les soldats à cause de ses trois armes principales situées à l'avant, le Transport d'Artillerie en Terrain Instable vit le jour peu après le désastre de la Bataille d'Agamar. Alors que la Guerre des Clones faisait rage dans la galaxie, la planète fut le théâtre d'une catastrophe sans précédant. Lorsque la Grande Armée de la République décida de repousser les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants hors du Système de Mirgoshir, elle utilisa uniquement des véhicules de type AT-TE pour faciliter le déploiement des clones sur les zones de conflits. Alors que les engins progressaient sur des ponts naturels, les infrastructures s'effondrèrent sous leurs pas à cause des vibrations incessantes. Les forces républicaines menées par Adi Gallia subirent alors d'importantes pertes humaines et matérielles. Malgré ce grave accident, elles remportèrent la victoire. Peu après cette défaite, Kuat Drive Yards décida d'organiser un partenariat commercial avec la Corporation Mekuun, célèbre constructeur du Transport d'Entrée à Haute Altitude-221, pour proposer à la République Galactique un nouveau véhicule d'artillerie. Ce dernier devrait pouvoir se déplacer sur tous types de terrain et éviter les divers dangers qu'il pourrait rencontrer lors de sa progression. Après réflexion, les deux entreprises créèrent l'UT-AT. Doté de répulseurs pour pallier au poids du Renfort Tactique Tout-Terrain, cet engin ne pouvait pas se classer dans la série AT en raison de sa conception unique et révolutionnaire.

Transport d'Artillerie en Terrain Instable. Transport d'Artillerie en Terrain Instable. Ce véhicule blindé était soutenu par huit paires de répulseurs à faible énergie montés sur des patins le long de sa section arrière. Ces derniers s'adaptaient en temps réel au terrain. L'engin était propulsé par quatre répulseurs positionnés sous sa partie avant. Les seize plaques ondulantes permettaient notamment de contrebalancer uniformément le poids du transport d'artillerie lors de sa progression. Lorsque la situation l'exigeait, le pilote pouvait librement inverser la répulsion pour créer des coussins préhenseurs pour permettre à l'UT-AT de gravir très facilement des collines et des zones très pentues. Cette fonction lui donnait également une stabilité inégalée en phase de tir à longue portée contre des positions Séparatistes. Les patins fournissaient également des avantages supplémentaires, comme par exemple faciliter les déplacements sur des sols neigeux ou sableux. Cependant, les clones constatèrent rapidement que la manœuvrabilité de l'engin laissait à désirer. En effet, bien que son poids fût compensé par des champs répulseurs puissants, il conservait une masse inertielle significative. C'était essentiellement pour cette raison que les opérateurs préférèrent limiter sa vitesse à quarante-cinq kilomètres par heure.

La partie avant de l'UT-AT accueillait la plus grosse partie de sa machinerie interne, elle pouvait également loger vingt soldats clones. La cabine fut conçue pour y installer un pilote et un artilleur qui s'occupait du canon laser lourd dorsal et des deux canons laser moyens latéraux. L'arrière de l'engin abritait les stations de contrôle blindées des quatre tourelles laser antipersonnel. Un espace fut également aménagé pour permettre au véhicule de transporter des pièces d'artillerie pour l'infanterie, comme par exemple des armes de type Blaster Lourd à Répétition E-Web. Sur d'autres modèles, l'armement standard fut considérablement renforcé par des générateurs supplémentaires capables de projeter sur les troupes de la Confédération des Systèmes Indépendants une puissante tempête ionique et électrostatique. Certains ingénieurs décidèrent de supprimer la soute arrière pour y placer un bras articulé pour faciliter la construction d'un pont de fortune pour permettre aux clones et aux véhicules auxillaires de traverser des rivières, afin de progresser plus rapidement vers les lignes ennemies.

Pendant la Guerre des Clones, les UT-AT se révélèrent bien plus efficaces que leurs cousins blindés sur des champs de bataille instables et verglacés. Cependant, cette constatation était relative car ils subirent de lourdes pertes en raison de leur lenteur. Leur cabine était surélevée, et un seul tir bien placé pouvait neutraliser les commandes directionnelles de l'engin ou le faire chuter lors d'une ascension périlleuse. Le transport d'artillerie fut notamment utilisé vers la fin des conflits lors de la Bataille de Cato Neimoidia et la Bataille de Mygeeto.

Articles en rapport

Adi Gallia
Adi Gallia
Personnages
Kuat Drive Yards
Kuat Drive Yards
Organisations