Sorcières de la Force

Mage de la Force.

Les Sorcières de la Force étaient des Adeptes de la Force primitifs devenus maîtres de leur monde natal.

Sous la République Galactique, il arrivait en de nombreuses occasions qu'un Adepte de la Force s'alliât avec d'autres de ses compagnons primitifs sensibles à la Force pour créer une enclave où lui et les siens pouvaient régner en maîtres absolus. On désignait ce genre de regroupements par le terme on ne peut plus féminisant de Sorcières de la Force, même si l'appellation plus rare de Mages de la Force était aussi employée, de même qu'on parlait aussi vraisemblablement de Sorciers de la Force si la situation l'exigeait.

Les Sorcières tiraient naturellement leurs pouvoirs de la Force, ce qui compensait le faible niveau technologique qu'on retrouvait généralement sur leurs mondes d'origine. Comme elles étaient isolées de l'espace républicain, parfois des générations durant, elles ne savaient rien ni de l'Ordre Jedi, ni de ses ennemis Sith, ce qui les amena à croire qu'elles étaient uniques, que personne ne pouvait prétendre posséder les mêmes capacités qu'elles. De ce fait, les Mages de la Force développèrent inévitablement leurs propres traditions.

Il fallait en tout cas prendre garde aux Sorcières qui puisaient dans le Côté Obscur : ces Sombres Sorcières de la Force cherchaient à dominer leurs comparses, qu'elles jugeaient plus faibles qu'elles, pour asseoir leur autorité sur leur planète natale tout entière. Certaines parmi les plus ambitieuses arrivaient même de temps à autre à s'échapper de leur monde à l'aide du vaisseau d'un infortuné visiteur, et profitaient de cette occasion pour sillonner la Galaxie à la recherche d'un plus grand pouvoir.

Les Sorcières de la Force qui firent le plus entendre parler d'elles demeurent sans conteste les Sorcières de Dathomir. Les Sorciers de Tund, cependant, acquirent également une certaine notoriété.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations