B'shith Vorrik

Comme tous les commandants Vong, B'shith Vorrik était fier de son rang et de son implication dans la lutte contre les infidèles aux dieux Yuuzhan Vong.

Comme tous les commandants Vong, B'shith Vorrik était fier de son rang et de son implication dans la lutte contre les infidèles aux dieux Yuuzhan Vong. C'est lorsque les Yuuzhan Vong décidèrent de détruire les Vestiges de l'Empire que B'shith Vorrik apparut sur le devant de la scène. Il était chargé de mener les attaques contre les Vestiges de l'Empire et d'écraser toute forme de résistance.

Sa première cible fut Bastion, la capitale des Vestiges de l'Empire. Disposant de l'effet de surprise, la flotte Yuuzhan Vong menée par Vorrik parvint à porter sérieusement atteinte à la flotte impériale avant même qu'elle ne puisse s'organiser. La victoire imminente de Vorrik conduisit à la Chute de Bastion qui tomba aux mains de sa flotte et dont les ressortissants impériaux encore présents sur la planète furent réduits en esclavage. Fort de cette victoire, B'shith Vorrik décida de traquer la flotte impériale qui avait pris la fuite vers Yaga Minor. Grâce à des espions infiltrés il fut prévenu que la flotte ennemie faisait mouvement vers le système de Borosk. Il décida de s'y rendre pour les attaquer à nouveau par surprise.

Dès le début de la Bataille de Borosk, B'shith Vorrik était persuadé de remporter le combat. Ainsi il fit amener prématurément le vaisseau d'esclaves qui avait servi sur Bastion pour récupérer la population. Il espérait que dès que la victoire serait assurée, il pourrait réduire en esclavage tous les infidèles de Borosk. La vaisseau esclave était protégé à l'arrière de la flotte Vong, mais les impériaux parvinrent grâce à un leurre à détruire le vaisseau esclave et à secourir ses occupants. La perte du vaisseau esclave accompagnée par le brouillage du Yammosk mit B'shith Vorrik dans une situation difficile. Il ne s'attendait pas à ce que les impériaux possèdent les technologies de pointe de l'Alliange Galactique en matière de brouillage des communications du Yammosk. Privée de sa coordination centrale, la flotte de B'shith Vorrik subit de lourdes pertes. Ce fut le moment que choisit Gilad Pellaeon, le commandant des forces impériales, pour humilier B'shith Vorrik devant ses propres guerriers en lui demandant de revenir avec une force de frappe plus importante. Touché au plus profond de son honneur, B'shith Vorrik fit replier sa flotte sur Yaga Minor où il détruisit les quelques vaisseaux impériaux qui en assuraient la défense.

Pourchassé par quelques troupes impériales, Vorrik fut forcé de quitter l'espace impérial. Il attaqua par la suite les centres de communication de Generis et Esfandia. Sur Generis, il ne fallut que peu de temps à la flotte Vong pour détruire la base, mais sur Esfandia, Vorrik tomba nez à nez avec la flotte de Gilad Pellaeon qui l'attaqua sans répit. Subissant de lourdes pertes, la flotte de Pellaeon se retira et Vorrik choisit de ne pas le poursuivre. Peu de temps après, alors que Vorrik avait envoyé des troupes au sol pour détruire le centre de communication, Pellaeon mena une nouvelle offensive contre la flotte Vong. Vorrik comprit aussitôt qu'il n'aurait pas les forces nécessaires pour remporter la bataille. Il choisit de se sacrifier à la gloire de ses dieux en faisant percuter à son vaisseau le destroyer impérial Droit de Gouverner. Mais son vaisseau ne parvint jamais jusque là : il explosa avant d'avoir pu causer le moindre dommage au vaisseau amiral de Pellaeon.

Articles en rapport

Bastion
Bastion
Planètes
Yaga Minor
Yaga Minor
Planètes