Superordinateur BRT

Informations générales
Type de droïde
  • Scientifique
Constructeur/Producteur
Utilité
  • Planification
  • Management
  • Analyses des données
Caractéristiques techniques
Modèle/Classe
  • BRT
Taille
  • 7m60
Technologies utilisées
  • Superordinateur
DroïdeLe Superordinateur BRT était une production d'Aratech Repulsor Company, utilisé par Obroa-skai pour des calculs complexes.

Noubliez pas d'émettre des détails inutiles, mon cher! Tous mes circuits d'enregistrement sont ouverts !

Maîtresse Mnemos, de la branche bibliothécaire d'Obroa-skai sur Fusai

Le Superordinateur BRT n'était pas à proprement parler un droïde, car il n'avait pas la capacité de se déplacer, mais il s'agissait de l'intelligence artificielle la plus développée de la galaxie et celle qui partageait le plus de points communs avec les citoyens. Les BRT étaient en effet produits par la compagnie Aratech Repulsor Company et passaient pour être capables de calculer des données à des échelles planétaires, construits pour régir des milliers de systèmes informatiques et de calculer des milliards d'exponentielles. Ces cascades de chiffres pouvaient donner mal au crâne à un être vivant, mais pas à ce superordinateur, qui ne vivait que de ça. Des banques de données de la taille d'un humain moyen étaient entreposées dans son corps, d'où les 7 mètres 60 de haut qu'il pouvait atteindre ! Son équipement était à la pointe de la technologie: il était équipé d'un système de communications très perfectionné ainsi que par des senseurs capables de s'adresser directement au responsable de la machine. On les retrouvait souvent sur les planètes dotées d'assez d'argent pour s'en procurer et le rapport qualité/prix attirait les investisseurs planétaires qui souhaitaient passer enfin à l'âge du tout-régi.

Superordinateur BRT

La recherche sur les BRT commença il y a des millénaires avant la Bataille de Yavin, lors du développement des droïdes de planification G0-T0 sur les planètes dévastées par la Seconde Guerre des Sith. Mais ces droïdes étaient limités dans la capacité de leurs données et construits avant toute autre chose pour être des droïdes utilitaires, et non des intelligences artificielles conscientes d'elles-mêmes. Aratech finit par achever sa recherche... deux cents ans avant Yavin! Les BRT se multiplièrent vite et... les contrats juteux aussi: les Mondes du Noyau possédaient tous un superordinateur pour effectuer les opérations comme la régulation du trafic, le calcul des budgets et des prix, des pertes d'énergie, de la disponibilité des ressources et les protocoles d'urgence en cas de catastrophe. De nombreux employés des gouvernements planétaires se sentirent marginalisés par cette super-intelligence, et finirent d'ailleurs par être limogés, d'où un sentiment anti-droïde exacerbé qui vit le jour sur toutes les planètes possédant un BRT, d'autant plus que celui-ci rapportait à la police tous les crimes et délits commis sur la planète grâce à ses connexions avec les réseaux de surveillance. Certaines populations en devinrent paranoïaques !

De nombreuses unités finirent par être démantelées pour rassurer les populations, puis revendues au plus offrant. D'autres planètes, plus nécessiteuses, conservèrent leurs BRT, comme la planète Samaria, où Ferus Olin se rendit pour faire face à un hackeur informatique qui avait réussi à pirater le système très contrôlé et protégé du superordinateur.

Superordinateur BRT

De nombreux superordinateurs furent achetés par la bibliothèque d'Obroa-skai pour ses projets et des milliards d'ouvrages répertoriés y furent mis en mémoire pour la postérité. Sur Fusai, une branche de la bibliothèque, les scientifiques avaient renommé leur ordinateur Maîtresse Mnemos, puisque doté d'un programme féminin et capable de se rappeler en une fraction de seconde de nombreux ouvrages inventoriés dans ses banques de données.

Les plus consultés ensuite...