Droïde Superviseur EV

Droïde Superviseur EV

Droïde Superviseur EV
Informations générales
Constructeur/Producteur
  • MerenData
Utilité
  • Supervise les droïdes
Caractéristiques techniques
Taille
  • 1m90
Technologies utilisées
Commerce
Prix
  • 6400 crédits (neuf)
DroïdeDoté du Motivateur MDF, le droïde Superviseur EV était particulièrement sadique.

Cinquième Avertissement: Veuillez retourner votre EV à votre plus proche revendeur MerenData pour remboursement. Nous offrons aussi une prime de 10 000 crédits à qui nous donnera des informations sur les autres droïdes superviseurs EV.

Mail du service après-vente de MerenData

Le droïde superviseur EV avait été construit par la compagnie MerenData dans le but de manager toute une équipe de droïdes travailleurs. Cependant, durant sa production, un incident se produisit: les motivateurs des unités EV furent remplacés par le Motivateur MDF, destiné aux droïdes de torture. Ce scandale révéla alors que MerenData fabriquait illégalement des droïdes pour le compte de la Maison Tagge. Et cette révélation provoqua le cauchemar des propriétaires d'EV qui se réveillèrent un beau matin avec les têtes de leurs droïdes au-dessus d'eux, ou bien avec aucun droïde dans les entrepôts après que ces derniers se soient échappés. Cinq mois après cette catastrophe, MerenData ne préféra pas remettre sur le devant de la scène un nouveau scandale et calma le jeu en lançant des contre-informations selon lesquelles les motivateurs MDF décuplaient les performances des unités EV. Et la compagnie de chuter encore plus bas lorsqu'une équipe d'ingénieurs découvrit qu'en alliant le sadisme d'un MDF au processeur de management d'un EV, on obtenait un droïde totalement fou.

Sur Eriadu, 160 droïdes furent torturés et soudés au sol par des unités sous les ordres d'un EV qui redoutait que ces premiers s'échappent de l'usine où ils étaient employés. Sur Indu San, les droïdes utilitaires d'un hôtel furent arrêtés par des unités sous les ordres d'un EV et plongés dans un bain d'huile avant d'être brûlés sur place. Sur Kadril, un EV tortura personnellement et pour la première fois des ouvriers organiques grâce à des électrochocs. MerenData, lorsqu'elle apprit cela, fut prise de panique, et consentit à faire des efforts pour rechercher les droïdes fous et chercha à les remplacer par les Droïdes Superviseurs V, produits avec Cybot Galactica. Hélas, ce scandale fit chuter les ventes de la compagnie qui ferma toutes ses usines de la Bordure Médiane et Interne et licencia des milliers de personnes dans les Mondes du Noyau.

Malgré ses efforts, MerenData ne reçut jamais tout son stock de superviseurs vendus, puisque certains acheteurs avaient apprécié le sadisme du droïde, notamment le seigneur du crime Ploovo Two-For-One qui acheta l'unité EV-4D9, ou encore l'unité EV-9D9.2 qui fut mise à la tête de l'unité d'interrogation de la chaîne d'assemblage des droïdes de Telti. Enfin, l'unité la plus connue reste sans nul doute EV-9D9 qui après avoir été mise à la tête de la sécurité des droïdes dans la Cité des Nuages de Bespin, détruisit plusieurs quartiers où étaient parqués des droïdes, avant de s'enfuir et de rejoindre Jabba le Hutt dans son palais, qui l'utilisa pour torturer ses autres droïdes. Finalement, les droïdes de la Cité des Nuages finirent par prendre leur revanche puisqu'ils retrouvèrent EV-9D9 après la mort de Jabba et la détruisirent.

Références

Beaux Livres
  • The New Essential Guide to Droids, 2005
  • Cynabar's Fantastic Technology: Droids, 1996
Bandes dessinées

Les plus consultés ensuite...