Com-Scan

Com-Scan

Com-Scan
Informations générales
Utilité
  • Traitement des données
Constructeur/Producteur
  • MicroThrust
Type de technologie
  • Système de centralisation et de traitement des données
TechnologieLe Com-Scan est une technologie unique destinée à la centralisation et au traitement de données utilisée par diverses factions comme l'Empire ou l'Alliance.

Com-Scan a détecté un champ d'énergie qui protège une zone de la sixième planète du système Hoth.

Maximilian Veers lors de la Bataille de Hoth

Le Com-Scan est une technologie unique destinée à la centralisation et au traitement de données. Conçus par MicroThrust, les systèmes Com-Scan sont spécialement prévus pour traiter des données en grand nombre provenant de dizaines de sources différentes tout en minimisant le risque d'erreurs. C'est pourquoi les systèmes Com-Scan étaient souvent utilisés à des fins de coordination militaire où ils avaient la dure tâche de centraliser les données des capteurs, des senseurs, des vaisseaux ou encore des comlinks de pilotes. Bien que relativement imposants, les systèmes Com-Scan pouvaient être installés dans des vaisseaux spatiaux à l'image du Super Star Destroyer Executor de la flotte impériale.

Fonctionnement des systèmes Com-Scan

L'analyse des données effectuée par les systèmes Com-Scan se base en partie sur des archives internes qui se montrent par exemple très utiles pour le traitement des données des capteurs et des senseurs. Grâce à ses informations archivées, Com-Scan est en effet capable de détecter des éventuels systèmes et vaisseaux cachés, volontairement ou non, qu'un analyste n'aurait pas détecté. A plus haut niveau, les systèmes Com-Scan sont également capables d'afficher la représentation d'une bataille, terrestre ou spatiale, en se basant sur les données qu'ils reçoivent de leurs senseurs ou encore d'effectuer des simulations de l'avenir ou de la conclusion d'une bataille.

Les résultats des traitements d'un système Com-Scan sont généralement relayés par des consoles faisant partie intégrante dudit système (toujours pour minimiser les risques d'erreurs). En raison de la quantité importante d'informations relayées par le système, un grand nombre de consoles -et de ce fait d'opérateurs- sont nécessaires pour la visualisation des résultats C'est pourquoi certains droïdes disposaient d'un module spécial leur permettant de lire et de comprendre les résultats de Com-Scan. Les droïdes analystes étaient ainsi en mesure d'évaluer la pertinence des informations et de les relayer ou non aux personnes compétentes. Certains modèles Com-Scan étaient également dotés de grands écrans tactiques transparents permettant une vue d'ensemble et une lecture facilitée des informations traitées par le système. Ces écrans n'étaient néanmoins utilisables qu'en environnement sombre.

Analyse d'un des écrans Com-Scan de la base rebelle de Yavin IV

Analyse d'un des écrans Com-Scan de la base rebelle de Yavin IV

Les différents modèles

Durant son affrontement contre l'Empire Galactique, l'Alliance Rebelle avait l'habitude d'utiliser des systèmes Com-Scan dans ses bases secrètes, sur Hoth par exemple. Les rebelles avaient l'habitude d'utiliser des Com-Scan MicroThrust OrC-19 pour toutes leurs opérations. Sur Hoth, cela fut indispensable aux rebelles pour analyser le système stellaire à la recherche de vaisseaux ennemis. Des météorites en grand nombre empêchaient en effet l'obtention de résultats clairs. Après l'arrivée de la sonde impériale sur la planète, Han Solo avait disposé de nouveaux capteurs afin que le Com-Scan de la base Echo puisse immédiatement détecter toute nouvelle intrusion du genre.

Bien que la majorité des unités Com-Scan soient très imposantes, il existe des modèles réduits spécialement conçus pour être embarqués dans des unités mobiles. C'est le cas du modèle MicroThrust CO-0012 qui en plus des traditionnelles fonctions de planification de terrain, disposait d'un module de cryptage.

Références

Beaux Livres
  • The New Essential Guide to Weapons and Technology, 2004

Les plus consultés ensuite...