Cartel Mandroxien

Organisation criminelle spécialisée dans les épices, le Cartel Mandroxien était né de la réunion de trois entreprises du secteur Portmoak.

Organisation criminelle spécialisée dans les épices, le Cartel Mandroxien était né de la réunion de trois entreprises du secteur Portmoak : Manliss Enterprise, La Ligue des Vendeurs Droxiens et la Guilde des Contrebandiers d'Anavill. Cette organisation était dirigée par le Conseil des Trois : le directeur de Manliss Enterprise (Artur Manliss), Sehvorah et Parmella Trillidor. Le premier, un seigneur du crime du système de Jermac, était responsable de la production des épices de son système sous couvert d'activités légales. Manliss avait réussi à obtenir l'aide des Droxiens pour l'acheminement d'équipements de forage et de matériels. La Guilde des Contrebandiers d'Anavill était ensuite chargée d'expédier l'épice vers les marchés de la Bordure Extérieure, plus particulièrement vers l'Espace Hutt. Le nombre de personnes travaillant directement et indirectement pour le Cartel était estimé à plus de 140 000 personnes.

Le Conseil des Trois (de gauche à droite): Sevhorah, Artur Manliss et Parmella Trillidor Le Conseil des Trois (de gauche à droite): Sevhorah, Artur Manliss et Parmella Trillidor

Les quartiers généraux du Cartel Mandroxien étaient basés sur Bridin Anchorage, une planète au coeur des contestations entre Nouvelle République et Empire Galactique. Pour attirer les employés, le Cartel promettait de protéger l'employé et sa famille contre les représailles des autres organisations criminelles concurrentes. Chaque employé qui adhérait à la cause de l'organisation devait comprendre que cela mettrait en danger leurs familles. De plus, les salaires promis pour les emplois attiraient un nombre considérable d'anciens mercenaires ou de spécialistes du transport, auparavant dans le camp opposé. En échange de crédits, les Mandroxiens devaient effectuer un serment d'allégeance à La Compagnie.

Le Cartel Mandroxien était tout à fait à part, sans nul doute, et encore plus dans la façon de mener ses affaires : contrairement aux autres organisations qui se contentaient d'acheter les enquêteurs qui s'intéressaient de trop près à leurs affaires, le Cartel préférait les éliminer. Les indépendants qui cherchaient à expédier ou vendre de l'épice sur le territoire du Cartel voyaient souvent leurs centres de production et de raffinement détruits, et leur personnel éliminé par des hommes de main. Cependant, les pirates étaient à l'affût des convois Mandroxiens qui transportaient d'énormes quantités d'épices. Mais le Conseil des Trois avait trouvé la parade : employer des gangs de pirates rivaux afin de les éliminer mutuellement et permettre la sauvegarde des convois. Ces situations firent naître une réputation d'un Cartel invincible, ce dernier continuant à contrôler le marché de l'épice dans son secteur sans être dérangé.