Armx

Armx fut un droïde d'espionnage dont un accident le reprogramma pour traquer les traitres à l'Empire

Quand on évoque un chasseur de primes droïde, on pense indubitablement au Droïde Assassin IG-88 ou à 4-LOM. Cependant, ils n'étaient pas les seuls en fonction dans la Galaxie et un de leurs grands rivaux n'était autre qu'un Droïde d'espionnage Impérial, qui s'intitulait lui-même Armx. Malheureusement, il y a peu d'archives sur ce droïde resté très souvent discret. On suppose que Armx commença à « vivre » comme tous les autres droïdes assassins, sur la Base Navale Impériale de Gestrex III. Sa couverture originale était l'assignation à un poste de garde sur cette même base, mais sa fonction réelle, connue seulement de quelques Officiers de l'Armée Impériale, était de récolter des informations sur d'éventuels sympathisants de l’Alliance Rebelle qui pourraient constituer une menace pour l'Empire Galactique. Une fois les informations récoltées, elles étaient instantanément transmises vers des opérateurs de l'Intelligence impériale, qui pouvaient agir avant que certains dommages soient causés.

Malgré le fait qu'il y avait une bonne intention dans la programmation de Armx, un événement vint bouleverser les plans originaux : trois jours après sa mise en fonction, un Commando des SpecForces Rebelles attaqua la base, et en sabotant un hangar de stockage d'armes, endommagea fortement le droïde. Au milieu des décombres, des épaves, et de la station désormais abandonnée, se tenait le droïde d'espionnage Armx, seul. La fuite de radiations et les nombreux dommages consécutifs à l'attaque provoquèrent des modifications sur le programme original de Armx : celui-ci fut altéré et un nouveau, plus autonome et plus déterminé, prit forme pendant les jours qui suivirent.

A la base, les instructions de Armx incluaient de « garder la base de l'Empire » contre des « ennemis de l'intérieur », de rechercher des traîtres à l'Empire dans le but d'une « incarcération ou d'une éventuelle exécution ». Ces instructions, fractionnées après l'attaque, ne furent plus considérées comme pertinentes par le « nouveau » programme d'Armx, qui les interpréta de la meilleure manière qu'il put. Il en émergea une nouvelle directive qui fut la suivante : dorénavant, Armx devrait « garder l'Empire » en recherchant ces « traîtres » qui par leurs actions (trahison, sédition, subversion et autres), ont cherché à « attaquer l'Empire de l'intérieur. ». Dès que de telles personnes seraient repérées, elles seraient ciblées pour « ...une éventuelle élimination. »

De plus, Armx « extrapola » sur tous ceux qui entraveraient le bon déroulement de sa mission, rechercher les traîtres, et leur fit subir le même châtiment : la mort. Ces cinq dernières années, Armx causa un nombre incalculable de troubles (et de morts) à cause de ses nouvelles directives. Seulement, l'Empire Galactique ne prit pas de mesures contre le droïde fou qui s'était chargé de traquer les traîtres. Arx était connu pour écrire des épitaphes sur ces cibles, comme il le fit avec Gavron Noff.

A propos de cet article

Asmoth
Version Légendes, par Asmoth.
Dernière mise à jour le 30 novembre 2007.
2 339 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

4-LOM
4-LOM
Droïdes
Armx
Armx
Droïdes
Galaxie
Galaxie
Cultures