Transport Lourd Surronian L19

Transport Lourd Surronian L19

Transport Lourd Surronian L19
Informations générales
Type de vaisseau
  • Transports
Constructeur/Producteur
  • Surronian
Caractéristiques techniques
Taille
  • 50 mètres
Armement
  • 1 double canon blaster en tourelle (c)
Capacité
  • 150 tonnes
Equipage
  • 1 pilote
Passagers
  • 10 passagers
Blindage
  • 180
Boucliers
  • 30
Vitesse spatiale
  • 60 MGLT
Hyperpropulsion
  • x2
Hyperpropulsion d'urgence
  • x16
Senseurs
  • 30 / 80 / 120 U.S.
Autonomie
  • 8 semaines
Maniabilité
  • 32 DPF (est.)
Commerce
Prix
  • 28 500 crédits d'occasion
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 950 km/h
VaisseauLes insectoïdes surroniens, du fait de temps difficiles, développèrent des gammes standards destinés au grand public... en dépit de coûts très élevés : seul le L19 (L pour « édition limitée ») est à la portée de l'acheteur moyen.

Si les insectoïdes surroniens étaient jadis réputés pour leurs vaisseaux hors de prix, utilisant les technologies les plus coûteuses, et destinés à des collectionneurs et clients fortunés, du fait de temps plus difficiles, ils développèrent des gammes standards destinés au grand public... en dépit de leurs coûts toujours très élevés : seul le L19 (L pour « édition *limitée *») reste en effet à la portée de l'acheteur moyen.

Transport Lourd Surronian L19

Mesurant cinquante mètres de long, le L19 est à la limite supérieure du spectre des transports légers : son intérieur spacieux peut emporter 150 tonnes de marchandises réparties dans un total de cinq chambres, et si un seul homme peut manœuvrer l'appareil, son équipage standard est de quatre : pilote, copilote, opérateur des communications et des senseurs, et navigateur/opérateur des boucliers. De grande taille, le cockpit, qui tient plus ou moins de la cabine, peut accueillir six autres passagers sur des sièges. Juste derrière le cockpit se situent les quartiers de l'équipage, au sein desquels le capitaine et son second disposent de cabines de taille plus importante que celles des autres passagers. Néanmoins, toutes les cabines sont généralement agrandies de façon équitables par leurs propriétaires, tandis que nombre transporteurs, considérant cet espace comme un luxe inutile, rééquipent les cabines en lits à double étage et le convertissent en salles pour installation médicales, ou comme espace cargo.

L'appareil est propulsé en espace réel par deux turbines ioniques Surronian A1.50 et en hyperespace par une paire d'hyperpropulseurs corelliens, aisément et économiquement modifiables. Si l'armement du L19 ne se compose que de canons blaster jumelés situées au-dessus de la cabine principale de passagers, le vaisseau ne peut être équipé d'armes supplémentaires en raison de la rareté des points accessibles.

Le L19 était en production à l'époque impériale, et ses revendeurs pouvaient se trouver partout dans la galaxie, avec une certaine concentration dans le Noyau. Notons que le L19a, le modèle de production initial, est un vaisseau de luxe vendu plus de 400% du prix habituel pour des appareils de ce type. La plupart des utilisateurs du L19 étaient des individus fortunés, tel le Moff Aricos Dreleene du Secteur Toblain qui en acquit un (croyant qu'il s'agissait d'un L19a), le First Edition, pour se rendre à une conférence entre Moffs sur Coruscant, et qui dépensa une fortune pour le faire passer pour un L19a. Attaqué par des corsaires, le First Edition fut récupéré par l'Alliance Rebelle sous le nom de Almost Authentic.

Les plus consultés ensuite...