Prototype de l'Etoile Noire

Prototype de l'Etoile Noire

Prototype de l'Etoile Noire
Informations générales
Type de vaisseau
  • Stations Spatiales
Constructeur/Producteur
Caractéristiques techniques
Taille
  • 120 kilomètres
Armement
  • 1 Superlaser
Capacité
  • 500 tonnes
Equipage
  • 45 artilleurs
Passagers
  • 500 ingénieurs
  • Observateurs...
Blindage
  • 2700
Boucliers
  • 900
Vitesse spatiale
  • 10 MGLT
Senseurs
  • 50 / 200 / 500 U.S.
Autonomie
  • 2 mois
Commerce
Prix
  • Non disponible à la vente
Affiliations
VaisseauLe prototype de l'Etoile Noire avait été installé dans le complexe secret de la Gueule, près de Kessel, sous surveillance de l'Amirale Daala. Il fut détruit par le Broyeur de Soleil.

Créé pour servir de banc d'essai aux différentes technologies innovantes conçues pour le projet de l'Etoile Noire I par Bevel Lemelisk, le prototype de l'Etoile Noire n'était qu'une immense superstructure sphérique de 120 kilomètres de diamètre, composée de poutrelles reliées entre elles par des anneaux circulaires lui donnant une grande solidité.

Prototype de l'Etoile Noire

Bien plus primaire que l'Etoile Noire définitive, le prototype n'embarque que les systèmes nécessaires au fonctionnement de la principale technologie à tester, le Superlaser, autour duquel la station est littéralement construite. Ainsi, ne sont présents que le noyau générateur d'énergie à désintégration d'hypermatière, le réacteur, la salle de contrôle de celui-ci et la salle de navigation, ces deux derniers lieux étant les seuls équipés de systèmes de survie. La salle de contrôle du réacteur est située près du centre du noyau du réacteur lui-même, et contrôle l'alimentation en énergie des différents systèmes de la station. Depuis là, les techniciens peuvent également calibrer et faire feu avec le Superlaser. Le centre de navigation est quant à lui un véritable enchevêtrement de différents systèmes de navigation, dont la plupart des composants sont situés dans des containers plastiques mobiles reliés à des systèmes de relais, ce qui rend ces étroits quartiers ni confortables, ni très pratiques...

N'étant pas censé quitter les alentours du complexe Maw, le prototype de l'Etoile Noire était dénué d'hyperpropulsion et n'était doté que de turbines subspatiales, c'est pourquoi il est surprenant que les Impériaux aient pu sortir de tous les trous noirs et engager une bataille à Kessel, et survivre à deux autres voyages à travers Maw, soit la traversée par le passage de Back Door, et lorsque les saboteurs néo-républicains sabotèrent le noyau d'énergie. Cet étonnant vaisseau s'acquitta bien de ses engagements en situation de combat, malgré quelques défauts dans ses systèmes de tirs, qui entraînèrent un tir involontaire dans la lune de Kessel. Il aurait probablement survécu à cette bataille s'il s'était replié dans les systèmes du Noyau au lieu de poursuivre le Broyeur de Soleil : en effet, Tol Sivron, incapable notoire et aveuglé par la volonté de le capturer, prit lui-même les commandes du prototype de l'Etoile Noire et finit aspiré par un trou noir.

Références

Beaux Livres
  • The Jedi Academy Sourcebook, 1996

Les plus consultés ensuite...