Mission sur Mawan

La mission sur Mawan visait à abolir le règne des seigneurs de guerre sur la planète mais se transforma en piège où Yaddle perdit la vie. Afficher le sommaire

Sommaire Masquer

Vision

Anakin Skywalker profitait d'un moment entre deux missions pour nager dans le lac du Temple Jedi. Quand il sortit de l'eau, le jeune padawan fut assailli par une vision constituée d'une série de flashes : une flotte massive sous son commandement, une révolte d'esclaves scandant son nom et arpentant les rues de Mos Espa jusqu'à la maison de son enfance, le visage de sa mère, la chute des menottes qu'elle portait aux poignets, et une explosion de lumière et de chagrin le privant de tous ceux qu'il aimait. La vision se conclut par un avertissement « Celle du dessous reste en dessous ». Le phénomène se produisant pour la troisième fois, Anakin alla retrouver son maître Obi-Wan Kenobi à la Salle des Mille Fontaines pour lui en faire part.

Le chevalier Jedi rapporta ce récit à Yoda, lequel arrivait justement. Celui-ci, après avoir aussi écouté l'histoire d'Anakin, lui expliqua que la mise en garde concernait Yaddle, son surnom de « Celle du dessous » venant de ses siècles de détention sur la planète Koda. Yaddle était d'ailleurs sur le point de partir en mission sur la planète Mawan afin d'aider à l'instauration d'un gouvernement provisoire, sur ce monde livré à des seigneurs du crime suite à une guerre civile ayant provoqué une famine. Anakin et Obi-Wan l'accompagneraient en attendant l'arrivée des forces du Sénat.

Capture

Lorsque les Jedi arrivèrent à Naatan, capitale de Mawan, en compagnie d'Euraana Fall, une autochtone, ils ne purent que constater l'état de désolation de la ville. La majorité de la population avait fui dans les tunnels souterrains, où se trouvaient toutes les infrastructures. Ils apprirent auprès de Rorq et Swanny, deux autres natifs venus en soutien, les noms des principaux seigneurs du crime : le plus grand détenteur d'armes, Striker, à l'identité réelle inconnue, Decca, fille de Gardulla le Hutt et maîtresse de la plupart des moyens de transport - sans toutefois posséder le carburant -, et Feeana Tala, native de Mawan et ayant la main-mise sur la majorité des biens et services vendus aux citoyens.

Non contents de se tirer dans les pattes les uns les autres, les maîtres de la pègre luttaient également pour le contrôle du générateur principal de la ville, avec pour conséquence de provoquer de fréquentes pannes dues aux affrontements. Kenobi et Skywalker partirent s'occuper des bandits en compagnie de Rorq et Swanny, tandis que Yaddle se consacrait au générateur. Les deux Jedi décidèrent de se charger d'abord de Feeana, la moins dangereuse de leurs trois cibles, et se rendirent à un de ses marchés souterrains. Rapidement repérés, ils prouvèrent leur identité grâce à un petit tour de passe-passe avec la Force et Obi-Wan entama les négociations : Feeana aurait l'amnistie et un poste dans le futur gouvernement, si elle utilisait ses troupes comme forces de sécurité à la surface. Quand celles du Sénat arriveraient, son gang serait dissous. La femme accepta le marché mais Kenobi, n'étant pas très sûr de sa parole, se hâta d'aller s'occuper des autres chefs de gangs.

Decca organisait justement une fête pour célébrer une escarmouche victorieuse contre Striker, et les quatre compères s'infiltrèrent en se faisant passer pour un groupe de musique. Tenant tant bien que mal leur rôle, les Jedi repérèrent un endroit empli de datapads. Mais avant qu'ils aient pu tenter de s'en approcher, l'assemblée dut faire face à une attaque. Des troupes de Striker tirèrent dans tous les sens et lancèrent des explosifs un peu partout, créant ainsi un épais écran de fumée. Obi-Wan chargea Anakin de protéger leurs deux compagnons et fonça vers les datapads, qui partirent en fumée à cause d'une grenade. Avant qu'il ait pu rattraper Decca pour la suivre, un détonateur thermique lui barra la route, le faisant rater la Hutt de peu. Quelques instants plus tard, il trouva le Sabrelaser d'Anakin au sol, mais aucune trace de son Padawan.

Celui-ci avait été surpris par l'explosion du détonateur et s'était retrouvé blessé à l'épaule et privé de sabrelaser. Il avait alors été capturé et enfermé dans un conteneur à ordures chargé sur un landspeeder. Arrivé à la base de Striker, un garde Imbat entrava Anakin avec une paire de menottes paralysantes, et fut conduit au chef de gang, qui se révéla être Granta Omega, l'ennemi mortel d'Obi-Wan.

Explosion

Le chevalier Jedi réfléchissait à un plan d'action pour récupérer son Padawan bien que l'emplacement de la planque de Striker fut secret, quand Yaddle le contacta. Ils se retrouvèrent et décidèrent de s'attaquer à la sous-station 32, centre crucial pour la maîtrise du générateur principal, afin de forcer Striker à s'exposer et à révéler sa cachette en envoyant des troupes.

Pendant ce temps, Omega semait peu à peu le trouble dans l'esprit d'Anakin. En effet, le milliardaire semblait très renseigné sur ce qui se passait au sein du Temple, que seuls les Jedi étaient supposés savoir, et ravivait en lui les doutes à propos de l'utilité du Conseil. Il alla même jusqu'à lui proposer son aide pour aller délivrer sa mère sur Tatooine. Omega finit par se retirer après avoir demandé au Padawan d'organiser une rencontre avec Yaddle pour négocier son départ de la planète. Cette dernière menait l'assaut contre la sous-station 32 avec l'aide d'Obi-Wan. Rorq et son compère étaient chargés de provoquer une inondation dans le bâtiment et les deux Jedi devaient retenir les portes jusqu'à ce que l'eau monte assez haut pour déclencher l'alarme, le tout étant une diversion pour couvrir l'attaque du générateur principale par une équipe d'Euraana. L'opération réussit au-delà de leurs espérances. Yaddle partit alors auprès des Mawans pour leur faire regagner la surface tandis que Kenobi suivit les gardes qui fuyaient la station inondée.

Anakin accepta finalement de contacter Yaddle et lui transmit les exigences d'Omega : la Maître Jedi devrait se rendre seule à plusieurs coordonnées prédéfinies sous peine de voir le Padawan disparaître avec l'excentrique milliardaire. Elle accepta, informa Obi-Wan de la véritable identité du ravisseur et l'envoya aider les natifs de la planète avant de se mettre en route, conformément aux consignes. Mais dès qu'elle arriva, Omega lui révéla ses véritables intentions : il était en possession d'une bombe au gaz dihexalon, toxique pour toute forme de vie, et comptait l'utiliser sur la population locale. Il pouvait en outre utiliser les menottes d'Anakin pour lui envoyer une décharge mortelle. Yaddle réagit alors quasi instantanément, coupant les menottes du Jedi en herbe, les faisant tomber au sol comme dans sa vision, et se précipita dans le tube à air comprimé qui projeta la bombe dans le ciel. Elle créa alors un bouclier de Force autour de l'explosif et retint tout le gaz lorsque Omega déclencha le détonateur. Maître Yaddle disparut alors dans une déflagration de lumière...

Confrontation

Anakin, qui avait aussi pris le tube, restait étendu sur le sol sans pouvoir bouger quand son maître arriva. Il lui expliqua ce qui venait de se produire et l'air dur d'Obi-Wan lui fit comprendre que sa vision venait de se réaliser : l'explosion de Yaddle l'avait privé de l'amour de ses proches... Kenobi contacta Yoda, qui leur annonça sa venue prochaine. En attendant son arrivée, les deux Jedi devaient se concentrer sur la situation précaire de Mawan : le Sénat était revenu sur sa décision d'envoyer des troupes et Feeana menaçait de rompre son accord avec Obi-Wan. Il alla la voir et réussit à la convaincre de continuer à faire patrouiller ses troupes dans la ville, se servant du sacrifice de Yaddle comme preuve de la bonne volonté des Jedi. Ce revirement permit au Jedi de persuader le Sénat de s'en tenir au plan initial jusqu'à l'arrivée de Yoda. Le Maître alla se recueillir sur le lieu où Yaddle avait perdu la vie, où il fut rejoint par Swanny et son compagnon, paniqués par l'alliance formée par Decca et Omega dans le but de lancer une attaque sur Naatan.

Les deux autochtones se rendirent dans les souterrains en compagnie des Jedi et établirent leur plan : modifier la tuyauterie afin que les vaisseaux de la Hutt soit ravitaillés avec des eaux usées au lieu de carburant. L'opération réussit et Decca, folle de rage face à ce sabotage, envoya un droïde sonde éliminer son ex-partenaire. Les Jedi n'eurent alors qu'à suivre l'automate pour atteindre la nouvelle base d'Omega, où ils découvrirent que Feeana les avaient trahis... La jeune femme avait en effet équipé ses troupes avec les armes du milliardaire et s'apprêtait à éliminer Yoda et ses alliés. Mais le Maître Jedi était bien trop puissant pour être arrêté par ces soldats, ce que les deux chefs de gang réalisèrent vite. Ils s'enfuirent par une porte dérobée et Kenobi se lança à leur poursuite. Il se retrouva dans un hangar avec un vaisseau prêt au départ. Omega se rua à l'intérieur et laissa Feeana dehors, comptant bien l'abandonner à son sort. Il décida également, avant de lui fausser compagnie encore une fois, de révéler à Obi-Wan son secret : il était le fils de Xanatos, qui lui avait légué sa compagnie, Offworld. Il décolla alors, envoyant Feeana en direction de rochers acérés. Anakin, tout juste arrivé, rattrapa la jeune femme à temps mais gêna son maître dans sa tentative d'atteindre le vaisseau...

Omega en fuite, Feeana aux arrêts et Decca acceptant de quitter Mawan, la situation était désormais sous contrôle et les Jedi n'avaient plus qu'à rentrer au Temple. Mais entre Anakin et son maître, les relations étaient plus tendues que jamais...

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Hutt
Hutt
Espèces
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Yaddle
Yaddle
Personnages
Yoda
Yoda
Personnages