Vaisseau de débarquement MT/191

Le MT/191 a été construit pour l'Empire par Meller and Dax comme transporteur léger de troupes et vaisseau de débarquement, mais est également utilisé comme transport légers rapide de marchandises intra-système.

Le MT/191 a été construit pour l'Empire par Meller and Dax comme transporteur léger de troupes et vaisseau de débarquement, mais est également utilisé comme transport légers rapide de marchandises intra-système.

Bien que ressemblant extérieurement au Star Galleon, le MT/191 ne mesure que 52,5 mètres, et tout dans sa conception est optimisé pour sa mission première, le débarquement de troupes : tout d'abord, l'équipage de l'appareil est limité au strict minimum, soit un pilote, tandis que ses flanc peuvent accueillir 160 soldats (une compagnie entière) et 300 tonnes métriques de matériel militaire. Afin de garantir un minimum de confort à ses passagers, le MT/191 est d'ailleurs équipé de compensateurs de gravité et de générateurs d'inertie, qui lui permettent de limiter les effets des turbulences.

Sa caractéristique la plus innovante est incontestablement son « powerdive », qui permet à l'appareil de quitter la flotte-mère à la vitesse extrêmement élevée de 100 MGLT (autant qu'un TIE/ln) sans subir de dommages en entrant dans l'atmosphère, grâce à la présence sur sa coque de VACX, un ablatif renforçant sa résistance et qui se consume au fur et à mesure de la descente, pour être complètement brûlé une fois la surface atteinte : par conséquent, le voyage de retour se déroule à des vitesses bien plus faibles, de l'ordre de 600 km/h et 20 MGLT... dans une bien plus grande vulnérabilité.

Bien que disposant de boucliers et d'un blindage honorables, la doctrine impériale veut que les MT-191 opèrent en grand nombre et sous couverture d'unités de chasse, leur canon laser n'étant pas considéré comme une défense suffisante contre les attaques d'appareils ennemis, et ne leur permettant pas de fournir un appui-feu lors des débarquements, en raison de sa position dorsale.

Les MT/191 ont été utilisés exclusivement par l'Empire, leurs dernières opérations de grande envergure ayant eu lieu lors de la Campagne du Grand Amiral Thrawn. Par ailleurs, quelques unités spéciales de l'Alliance Rebelle l'ont utilisé, en dépit de la grande difficulté à se procurer du VACX.