Shadow Droid

Le SHD-66 Shadow Droid fut l'un des projets les plus secrets de l'empire, et entra en service lors du retour du Clone de l'Empereur sur Byss en l'an 10.

Le SHD-66 Shadow Droid fut l'un des projets les plus secrets de l'empire, et entra en service lors du retour du Clone de l'Empereur sur Byss en l'an 10.

Conçus par l'empereur lui-même avec l'aide de l'ingénieur Umak Leth (qui créa également les Dévastateurs de Mondes), les SHD-66 étaient de petits appareils de chasse de six mètres de long, dotés d'une puissance de feu exceptionnelle pour leur petite taille, et capables d'excellentes performances en matière de vitesse, d'accélération et de maniabilité.

Mais leur caractéristique la plus étonnante est leur système de pilotage : ces chasseurs sont des appareils cybernétiques, pilotés par les cerveaux d'anciens pilotes de chasse impériaux récemment décédés ou infirmes. Ces cerveaux sont implantés chirurgicalement dans un « poste de pilotage » rempli d'éléments nutritifs afin de les maintenir en vie. Ainsi, le Shadow Droid arrive à rassembler les avantages d'un appareil piloté par un être vivant, à savoir des « réflexes » plus rapides, l'expérience accumulée après chaque combat, mais aussi le sens tactique du pilote, amplement supérieurs à celui d'une machine ; s'y ajoutent les qualités d'un chasseur-drone, soit la petite taille, la possibilité de construire les appareils en grand nombre et un armement conséquent. Notons que pour communiquer entre eux, les SHD-66 procèdent par échange de messages codés en langage binaire.

Evidemment, les civils et autres rebelles furent horrifiés par la technologie consistant à mettre un cerveau séparé de son corps dans un chasseur, qu'ils jugeaient inhumaine, mais ils ne comprenaient en général pas qu'il s'agissait d'un grand honneur pour un pilote d'avoir la possibilité de servir l'Empereur après sa mort officielle. Seuls les cerveaux des meilleurs pilotes étaient acceptés au sein des unités de SHD-66, et uniquement s'ils étaient volontaires.

Les SHD-66 furent révélés à la Nouvelle République lors de la Bataille de Balmorra, où ils furent opposés avec succès aux redoutables SD-10, avant de subir d'effroyables revers face aux X-1 Viper Automadon, et quelques-uns équipèrent les unités de chasses de plusieurs Star Destroyer Imperial.