Reek

Reek

Reek
Caractéristiques physiques
Taille
  • 2 mètres de haut
  • 4 de long
Données socioculturelles
Sociabilité
  • Inconnu
Tempérament
  • Agressif
Régime alimentaire
  • Omnivore
Habitat
  • Plaines
Planète d'origine
CréatureA l'origine, ces créatures étaient de paisibles reptiliens herbivores, vivant en troupeaux errants, natifs de Ylesia. Mais leur stature imposante et leur force herculéenne les destinaient à un avenir bien plus agressif.

A l'origine, ces créatures étaient de paisibles reptiliens herbivores, vivant en troupeaux errants, natifs de Ylesia. Mais leur stature imposante et leur force herculéenne les destinaient à un avenir bien plus agressif. En effet, un reek pouvait mesurer jusqu'à deux mètres de haut et quatre de long, et si ses pattes de devant ne possédaient que deux griffes ou « doigts », il n'en restait pas moins dangereux grâce aux trois cornes sur sa tête, une sur le haut du crâne plutôt utilisée pour l'attaque, et deux autres aux joues en défense. Sa peau quant à elle était très épaisse et ordinairement d'une teinte grise. Toutes ces caractéristiques en faisaient un adversaire redoutable, un combattant impressionnant par sa masse, plus que par sa vitesse, relativement faible avec ses pattes de derrière écartées.

Reek

Cet animal de forte stature intéressa très vite les habitants de Ylesia, qui commencèrent par tirer profit de lui en l'exportant dans des fermes, sur la lune codienne, où elles servaient de bêtes de somme ou de nourriture. Cette première utilisation du reek se développa un peu partout dans la galaxie, l'animal ne nécessitant pour son entretien que de très peu de chose, et son régime alimentaire étant très basique : de la mousse de bois. Cependant le cours du marché du reek finit par s'effondrer, et les éleveurs durent trouver de nouvelles utilités à ces bêtes. C'est là que son apparence lui fut préjudiciable. Certains, après avoir découvert que les reeks, pouvant adopter un régime omnivore si besoin, une fois affamés, devenaient de féroces carnivores, exploitèrent cette tendance pour en faire des combattants pour les arènes, celle de Geonosis par exemple. Ces animaux là se reconnaissaient à leur peau virant au rouge, l'excès de viande transformant leur métabolisme. Il leur était cependant nécessaire d'avoir dans leur alimentation au moins une petite quantité de mousse de bois, sans quoi ils mouraient. Ces animaux pervertis se vendirent très bien. Leurs griffes comme leurs cornes se révélèrent dévastatrices, pouvant éventrer, broyer ou briser leurs victimes, et leurs défenses, qui servaient avant seulement pendant la période de rut de l'animal, devinrent une arme contre laquelle peu d'animaux purent rivaliser. La seule parade était de grimper sur le dos de l'animal, qui, de par sa peau trop épaisse, ne sentait pas la présence de l'attaquant sur son dos.

C'est un reek qu'Obi Wan Kenobi dut affronter dans l'arène de Géonosis, en compagnie de son padawan et de la sénatrice Amidala. Celui-ci piétina Jango Fett avant d'être abattu par lui d'un tir de blaster en pleine tête.

Les plus consultés ensuite...