Patrouilleur XL-5 Guardian

Patrouilleur XL-5 Guardian

Patrouilleur XL-5 Guardian
Informations générales
Constructeur/Producteur
Rôle
  • Observation
  • Patrouille
Type de véhicule
  • Véhicules Aériens
Caractéristiques techniques
Taille
  • 10 mètres
Capacité
  • 150 tonnes
Vitesse
  • 800 km/h
Equipage
  • 2 membres
Passagers
  • 12 prisonniers
Equipement
Armement
  • 2 canons blaster (v)
Blindage
  • 60
Boucliers
  • 60
Commerce
Prix
  • 80.000 crédits
Affiliations
VéhiculeAppareil intermédiaire entre le vaisseau et le véhicule, le Patrouilleur XL-5 Guardian - à ne pas confondre avec le Croiseur Léger Guardian - était un airspeeder de dix mètres de long utilisé par l'Empire

Appareil intermédiaire entre le vaisseau et le véhicule, le Patrouilleur XL-5 Guardian - à ne pas confondre avec le Croiseur Léger Guardian - était un airspeeder de dix mètres de long utilisé par l'Empire comme "vaisseau" d'observation anti-insurrection : patrouillant à plusieurs kilomètres d'altitude (jusqu'à cent kilomètres) au-dessus des villes des mondes densément peuplées du noyau galactique, il utilisait ses sondoscopes et ses scanners pour surveiller avec précision le trafic aérien. Grâce à des ordinateurs définissant aléatoirement leur itinéraire, les XL-5 Guardian n'avaient pas besoin d'être plus de quelques centaines pour couvrir toute la surface d'un monde tel que Byss.

Chaque XL-5 servait en fait de station de coordination pour plusieurs douzaines de Droïdes Hunter-Killer, répartissant leurs champs d'investigation et faisant en sorte que si un HK ne répondait plus, un autre venait prendre sa place.

XL-5 en patrouille autour de la citadelle de Byss

XL-5 en patrouille autour de la citadelle de Byss

Parfois, les Guardians étaient assignés à des tours de contrôle ou des garnisons pour lesquelles ils servaient de postes d'observation avancés, transmettant informations tactiques et renseignements stratégiques à leur base. De fait, toutes les branches de l'immense machine militaire impériale avaient à leur disposition des XL-5, mais la plupart d'entre eux étaient assignés aux Renseignements Impériaux : camouflés en vulgaires vaisseaux de transport et équipés de scanners, détecteurs de vie et autres détecteurs d'anomalies spatiales, ils faisaient office de vaisseaux-espions.

Références

Beaux Livres
  • The Dark Side Sourcebook, 2001

Les plus consultés ensuite...