Mynock

Le Mynock est une créature qui peuvent infliger d'énormes dégâts à tous les vaisseaux. Le Faucon Millenium, après sa fuite dans les astéroïdes du système Hoth, en fit les frais.

Le mynock était avec les Exogorth l'une des seules créatures à pouvoir vivre dans le vide spatial où règne un froid terrible proche du zéro absolu et où manque surtout l'élément essentiel à la plupart des espèces vivantes : l'oxygène.

Mais sa capacité à évoluer dans ce milieu hostile n'était pas la seule particularité étrange de cet animal, puisqu'il était principalement formé de silicone, et non de carbone, comme la plupart des autres espèces. Ces créatures possédaient des ailes qui une fois déployées donnaient à l'ensemble une envergure d'environ 125 centimètres de large sur 160 de long. Sa bouche était en fait un orifice rond garni de toutes petites tentacules d'à peine quelques centimètres, orifice qui servait aussi de ventouse pour s'accrocher aux vaisseaux ou aux parois. Car l'animal ne se nourrissait pas d'autres espèces ou de métabolismes organiques, mais d'énergie ! Sa peau noire absorbait les radiations électromagnétiques stellaires, mais il s'accrochait aussi aux parois des vaisseaux et causait de gros dégâts ou même des accidents, dévorant les câbles électriques présents sur les coques. C'est donc pour éviter de plus gros dangers qu'une règle de décontamination avait été instaurée pour les spatioports d'importance (niveau 4 ou 5) : les appareils en provenance de l'espace étaient inspectés, nettoyés, et les mynocks trouvés tués pour empêcher toute prolifération. En effet, si la plupart de ces mynocks, composés de silicone, ne supportaient pas l'atmosphère des planètes, il était pourtant possible d'en trouver plusieurs sortes qui non seulement pouvaient y survivre mais aussi s'y multiplier sous forme larvaire.

La reproduction, chez ces êtres asexués, se faisait par mitose, et nécessitait qu'ils se nourrissent de silice et autres minéraux. Une fois un assez grand nombre de ces minéraux emmagasinés, métamorphosés et métabolisés, la fission s'effectuait. Cet animal voyageait le plus souvent en bandes.
On pense que l'origine de ces parasites volants serait Ord Mynock, d'où leur nom, mais rien ne peut nous le confirmer.
Le Faucon Millénium eut notamment à se débarrasser de ces créatures lors de sa fuite de la planète glacée Hoth.
Le mynock, quant à lui, n'était pas hors de la chaîne alimentaire, puisqu'il était la proie d'un autre de ces êtres constitués de silicone, la limace de l'espace, qui mettait un long moment pour le digérer. Il pouvait aussi être dégusté, correctement préparé, par des êtres constitués de carbone, et on le trouvait parfois dans la cuisine Twi'lek, par exemple. Notons pour finir que la Forme III, le Soresu, est aussi appelée en hommage à l'habileté des ces créatures, la « forme » ou « voie du mynock ».

Articles en rapport

Hoth
Hoth
Personnages
Twi'lek
Twi'lek
Espèces