Droïde Hunter-Killer

Droïde Hunter-Killer

Droïde Hunter-Killer
Informations générales
Type de vaisseau
  • Vaisseaux Auxiliaires
Constructeur/Producteur
Caractéristiques techniques
Taille
  • 150 mètres
Armement
  • 1 projecteur de rayon tracteur (C)
Capacité
  • 900 m²
Equipage
  • 1 cerveau droïde
Passagers
  • N/E
Blindage
  • 400
Boucliers
  • 100
Vitesse spatiale
  • 30 MGLT
Hyperpropulsion
  • N/E
Hyperpropulsion d'urgence
  • N/E
Senseurs
  • 40 / 80 / 100 U.S.
Autonomie
  • illimitée ?
Maniabilité
  • inconnue
Commerce
Prix
  • 165.000 crédits neuf
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 300 km/h
Affiliations
VaisseauLe Droïde Hunter-Killer était une production d'Arakyd Industries vendue à l'Empire Galactique. Beaucoup furent déployés aux abords du système Byss.

Droïde Hunter-Killer

Probablement les plus gros droïdes militaires jamais créés, les Hunter-Killer sont bien plus que, comme leur apparence pourrait le laisser suggérer, une simple version agrandie des vieux droïdes-sondes impériaux, mais bel et bien un vaisseau-policier des plus efficaces et "intelligent".

Construits par Arakyd Industries à l'apogée de la Guerre Civile Galactique, ces monstruosités de 150 mètres de long ont pour tâche principale la lutte contre la contrebande. Pour ce faire, le Hunter-Killer est équipé de senseurs particulièrement efficaces, de scanners ayant la capacité de "voir" le contenu des vaisseaux suspects à travers leur coque, et d'un système de scan des codes de reconnaissance du vaisseau, lui permettant de l'identifier parmi tous ceux répertoriés dans les 11 000 registres planétaires et nationaux que contient sa banque de données.

Dans le cas où le vaisseau incriminé s'avérait réellement coupable de contrebande ou de tout autre crime contre la sécurité impériale, le Hunter-Killer pouvait l'immobiliser d'un tir de son canon à ion lourd avant de le transporter, grâce à son projecteur de rayon tracteur, de ses quatre bras de prise lourds et de ses quatre bras de travail, dans la "chambre de confinement sécurisée" pour vaisseaux, de 30 mètres de large sur 30 mètres de long et 10 de haut qu'il possédait dans sa cellule.

Assez répandu au sein de l'Empire, où sa totale autonomie vis-à-vis des pilotes et son faible coût étaient très appréciés, le Hunter-Killer opérait généralement en groupe dans les zones douteuses ou de haute sécurité de la galaxie, avec des circuits asservis à une Frégate des Douanes Impériale (en espace profond) ou à un Patrouilleur (à proximité de planètes), la rumeur de leur sinistre présence suffisant généralement à détourner les contrebandiers du secteur.

Droïde Hunter-Killer

Il est intéressant de noter que le Hunter-Killer fut utilisé avec une grande polyvalence, ne se contentant pas de simples inspections douanières, puisqu'on le retrouvait communément en orbite de planètes sous blocus impérial, en patrouilles policières dans l'espace profond, et surtout dans des planètes à haut degré de sécurité comme Byss pour la chasse aux espions, hors-la-loi et importuns divers.

Les plus consultés ensuite...