Droïde astromech Prototype P2

Première tentative d'Industrial Automaton en matière de conception de droïde astromech destiné au marché commercial à l'époque de la République Galactique, la série P2 remporta un petit succès auprès des flottes marchandes ; et si des problèmes commerciaux empêchèrent sa production en grande série, le P2 apporta de nombreux éléments, à commencer par sa forme générale, qui influencèrent les concepteurs de son successeur le Droïde astromech R1.

Le P2 ressemble extérieurement au Droïde astromech R2 mais en diffère énormément sur plusieurs points à commencer par sa taille puisqu'il mesurait en effet non moins de 2,3 mètres de haut, ce qui rend son utilisation dans des appareils légers des plus problématiques ; par ailleurs, le P2 est dénué d'interface audio : il ne peut donc pas répondre à un ordre oral de son propriétaire, et ne peut communiquer qu'à l'aide de son projecteur vidéo et à travers un ordinateur auquel ses prises jack seraient connectées. Equipés de cerveaux-droïdes Intelex II rudimentaires, les P2 sont réputés pour leur maladresse, et on rapporte qu'une de ces unités, ayant mal compris un ordre de son propriétaire Garnet, désactiva les boucliers de son vaisseau pendant un combat contre des vaisseaux impériaux.

Néanmoins, le P2 qui est généralement considéré comme un "prototype" en raison de la faible importance de sa production, reste un droïde à l'attitude "sympathique et positive" appréciée par ses utilisateurs.