Droïde Artilleur PG-5

Produit de la firme Industrial Automaton, le Droïde Artilleur PG-5 devait, à l'avenir, remplacer totalement les artilleurs humains ou autres, par sa précision de tir.

Produit de la firme Industrial Automaton, le droïde d'artillerie PG-5 fut une tentative de joindre aux équipages humains de la Marine Impériale des assistants mécaniques. Basé sur un châssis d'unité astromech, le PG-5 est spécialisé dans les tâches de réparation, d'entretien et d'utilisation des systèmes d'armements, boucliers et senseurs embarqués à bord de vaisseaux de combat.

Le PG-5 ne connut jamais un succès en raison de ses nombreux défauts : il ne pouvait en effet communiquer sans être branché au terminal d'un ordinateur tandis que sa taille massive rendait ses déplacements difficiles dans les étroites baies d'artillerie. Qui plus est, les PG-5 n'étaient pas programmés pour avoir une attitude agressive, c'est pourquoi leurs essais comme Artilleurs impériaux de secours furent de véritables échecs. Pour ces raisons, après la livraison de quelques exemplaires commandés par la Marine Impériale, la construction du PG-5 stoppa, les quelques centaines de droïdes construits étant achetées par des milices locales et bureaux d'application de la loi.

Quelques-uns de ces droïdes, acquis par des particuliers, subirent néanmoins quelques modifications visant à améliorer leurs capacités, comme l'adjonction d'un pack "SkillWare" leur permettant d'effectuer des tâches habituellement propres aux unités R2.