Croiseur Prosperity

Croiseur Prosperity

Croiseur Prosperity
Informations générales
Type de vaisseau
  • Vaisseaux Capitaux
Constructeur/Producteur
  • 12 millions / 7 millions de crédits d'occasion
Caractéristiques techniques
Taille
  • 300 mètres
Armement
  • Blindage : 400
Capacité
  • Ravitaillement pour 6 semaines
Equipage
  • 24 artilleurs
Passagers
  • 40 passagers
Vitesse spatiale
  • 90 MGLT
Hyperpropulsion
  • x1
Hyperpropulsion d'urgence
  • x16
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 1150 km/h
VaisseauLe Croiseur Léger classe Prosperity est un appareil relativement courant dans les mondes du Secteur Elrood, tandis qu'il est pour ainsi dire absent du reste de la galaxie.

Le Croiseur Léger classe Prosperity est un appareil relativement courant dans les mondes du Secteur Elrood, tandis qu'il est pour ainsi dire absent du reste de la galaxie. Construit par Elrood StarYards Ltd., il s'agit d'un vaisseau capital de 300 mètres de long, dont les capacités offensives, particulièrement basses comparées aux standards galactiques - en dépit de la pompeuse appellation de "turbolasers lourds" donné à son armement principal, en fait des turbolasers à l'échelle des chasseurs, deux fois moins puissants que ceux équipant par exemple une Frégate Nebulon-B - en font un appareil peu adapté au combat mais fort honorable pour les missions d'inspections douanières, de lutte anti-pirate et de défense planétaire. En effet, la vitesse très élevée du Prosperity, supérieure de 10 % à celle du Croiseur Léger Carrack ainsi que sa maniabilité lui permettaient de rattraper à la course à peu près n'importe quel vaisseau, tandis que la portée de ses senseurs (200 unités spatiales en mode recherche) était des plus appréciables

Pour cette raison, la planète Elrood elle-même se dota de deux douzaines de Prosperity, assignés à chaque astroport et utilisés pour des patrouilles en dehors de l'orbite planétaire.

nb : les indices de boucliers et de blindage sont en système D20, et insérés pour une meilleure comparaison.

Références

Beaux Livres
  • Planets of the Galaxy, Volume Three, 1993

Les plus consultés ensuite...