Croiseur Léger Guardian-344

Croiseur Léger Guardian-344

Croiseur Léger Guardian-344
Informations générales
Type de vaisseau
  • Transports
Constructeur/Producteur
Caractéristiques techniques
Taille
  • 42 mètres
Armement
  • 6 doubles turbolasers (c)
Capacité
  • 200 tonnes
Equipage
  • 4 artilleurs
Passagers
  • 10 soldats
Blindage
  • 160
Boucliers
  • 90
Vitesse spatiale
  • 80 MGLT
Hyperpropulsion
  • x1
Hyperpropulsion d'urgence
  • x10
Senseurs
  • 30 / 60 / 90 U.S.
Autonomie
  • 3 mois
Maniabilité
  • 22 DPF (est.)
Commerce
Prix
  • 375.000 crédits d'occasion
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 1050 km/h
Affiliations
VaisseauLe Guardian-344 est la seconde version du Croiseur Léger Guardian à avoir été mise en service au sein des Douanes Impériales. Extérieurement similaire au Guardian de première série, il en diffère sur plusieurs points...

Le Guardian-344 est la seconde version du Croiseur Léger Guardian à avoir été mise en service au sein des Douanes Impériales. Extérieurement similaire au Guardian de première série, il en diffère sur plusieurs points : tout d'abord, l'équipage est réduit à quatre membres, soit le quart du nombre initial, auxquels s'ajoutent quatre Artilleurs impériaux. Les cabines libérées permettent par conséquent l'emport de dix soldats, palliant à la déficience initiale de Guardian en unités d'abordage, tout en conservant la place pour six prisonniers en cellules.

Le 344 possède également un blindage et des boucliers plus puissants, tandis qu'il est équipé d'un rack l'autorisant à transporter six chasseurs TIE/ln en position externe. Par ailleurs, il est intéressant d'observer que deux sous-séries de Guardian-344 ont été créés, dissemblables au niveau de la puissance de feu qu'ils pouvaient fournir : alors que la première série conservait les quatre canons laser du Guardian, la seconde était armée de six doubles canons turbolasers, redoutablement efficaces contre les transports lourds et les petits vaisseaux capitaux.

Le Guardian-344 ne servit pas que dans les douanes impériales : en effet, au moins deux pirates d'envergure en utilisèrent : Shanto Dhil, qui s'emparait des convois de Bacta avec son Avatar's Needle, et Dorok Zalaster et son The Last Thing.

Références

Les plus consultés ensuite...