Baralou

Baralou: Planète océanique ayant pour habitants les Multopos et les Krikhtasi. Les principales ressources sont les alques et les pierres précieuses.

Le Système Baralou, riche en eau, proposait des ressources naturelles abondantes et un énorme potentiel commercial pour les premiers arrivés. La planète la plus importante du système, Baralou, occupait le premier emplacement autour de l'étoile jaune. Le monde était recouvert par les océans, avec quelques chaînes d'îles volcaniques dépassant de la surface. Les Multopo, une des deux espèces intelligentes natives de Baralou, se rencontraient partout dans les îles. Ces créatures étaient engagées dans une course à la survie avec les Krikthasi. Les deux espèces avaient développé leur propre technologie, aussi archaïque soit-elle. Le commerce entre ces deux espèces se limitait simplement à du troc. Cela dit, ce monde était aussi visité par de nombreux commerciaux étrangers, et ce fut aussi l'emplacement d'importants complexes de traitement d'algues de l'Alliance.

Même si le système Baralou avait bien plus à offrir, il n'était cependant qu'un « marigot » en raison de la distance avec les autres routes commerciales. Il n'y avait pas de présence impériale permanente dans le système. Quelques libre-échangistes profitèrent plutôt bien de leurs visites sur ce monde. L'Alliance Rebelle vit le système Baralou comme une importante source de nourriture à cause des énormes récoltes d'algues et des installations de traitement, la Base Aqualis.

Les quatre lunes en orbite autour de Baralou créaient d'énormes marées et tempêtes, causant des inondations constantes pour les îles. Le second problème était la toxicité de certaines plantes, surtout les fruits et légumes qui possédaient des traces de poison potentiel. Si une personne (Humaine ou Alien) en consommait 5 portions dans trois jours locaux, il perdait de son endurance ou subissait des dommages. Ensuite, pour chaque fruit consommé pendant l'intoxication, le sujet subissait des dommages supplémentaires. Mais si le sujet empoisonné ne consommait aucun fruit et légume pendant trois jours, son organisme avait une chance de récupérer du poison. Les créatures natives de cette planète pouvant métaboliser la toxine, les fruits n'étaient donc pas mortels pour eux.

Les îles tropicales :
Les îles de Baralou contenaient une multitude de formes de vie, même si elles étaient constamment attaquées par les orages et marées (pouvant monter jusqu'à 50 mètres). Les plages des îles étaient des mixtures d'objets nettoyés par l'océan- sol, sable, roche, coquillages. Plus loin en intérieur, et éloigné des marées les plus dévastatrices, on pouvait trouver des buissons et des arbres. A cause des violents changements des conditions climatiques, les plantes développèrent un important système de racines. A l'instar d'un mécanisme de défense, la plupart des plantes généraient une sorte de toxine. De ce fait, la plupart des plantes poussaient en une année.

Plusieurs sortes d'animaux vivaient sur les îles, y comprit des insectes, amphibiens, oiseaux, reptiles et mammifères. La plupart avait développé un instinct de survie contre les inondations et orages, ainsi que la faune à branchies, la capacité de se mettre en hibernation quand ils étaient submergés par l'eau ou alors la capacité de voler.

Une planète de richesses :
Les nombreuses pierres précieuses de Baralou - pierres Sasho, kuggerags, rubis, diamants, « Cœurs de Jasse » - étaient le résultat de la combinaison de formidables pressions internes de la planète, et pouvaient être trouvées sur quasiment n'importe quelle île. Les Multopos, espèce native de Baralou, étaient parfaitement disposés à laisser les libre-échangistes ramasser autant de gemmes qu'ils le désiraient, tant qu'il y avait un « échange équitable » de marchandises en contre-partie. En raison de leur ignorance de la vraie valeur de ces pierres précieuses, ils étaient prêts à échanger un kilogramme de pierres Sasho (normalement d'une valeur de 5000 crédits dans un marché officiel) contre un blaster et quelques recharges. Heureusement pour les Multopos et l'Alliance, les commerçants étaient très fermes à propos des pierres précieuses. Si des commerçants et hommes d'affaires moins scrupuleux avaient été mis au courant de l'existence de Baralou, une forme plus brutale d'exploitation aurait été mise en place sur ce monde.

Des dangereux mais majestueux océans :
Les océans de Baralou n'étaient aussi turbulents que la surface. Alors que les courants étaient forts, les orages et les raz-de-marée avaient un effet traumatique à plus de 40 mètres sous la surface de l'eau. Les personnes attrapées par le raz-de-marée risquaient de faire une mauvaise attraction en étant tirées dans un million de directions à la fois pour finalement être projetées en l'air, très haut au-dessus de la surface.

Beaucoup de plantes aquatiques poussaient grâce aux eaux de Baralou, dont l'algue Bestrum et les herbes aquatiques. Le plancton était abondant et fournissait une source de nourriture presque inépuisable pour les poissons, mollusques et crustacées. Le paysage sous-marin était vraiment spectaculaire, avec une multitude de poissons colorés comme les Treppok ou les Grotseth. Beaucoup d'espèces de poissons avaient développé des techniques de défense et attaque, comme des dents coupantes comme des rasoirs, des venins, des poisons ou encore des techniques de camouflage.

Les Krikthasi, l'autre espèce évoluée de Baralou, était un danger constant. Ils étaient aussi susceptibles d'attaquer que de communiquer, et faisaient n'importe quoi pour pouvoir utiliser les blasters. En plus de leur hostilité et de leur férocité, les Krikthasi étaient aussi efficaces pour avertir de l'arrivée d'un raz-de-marée -si quelqu'un voyait une patrouille plonger soudainement, il lui était conseillé de faire de même.

Température : Chaude
Hydrosphère: Saturée
Terrains : Océans, îles de jungle, îles rocheuses stériles
Spacioports : Services limités (base Aqualis)
Population : 500000 (surface) ; 5 millions (sous la surface)
Fonction de la planète : Récolte d'algues et traitements
Gouvernemen(s)t : Tribus solitaires (Multopos), tribus féodales et solitaires (Krikhtasi)
Niveau technologique : Age de Pierre
Exportations majeures : Denrées alimentaires (bestrum, algues, poissons), produits de luxe (poissons exotiques, pièces d'art Krikthasi, pierres précieuses)

Articles en rapport

Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Baralou
Baralou
Planètes
Crédit
Crédit
Cultures
Krikthasi
Krikthasi
Espèces
Multopos
Multopos
Espèces