Visk

Viska.

Les Viska, aussi connus sous l'appellation de « démons suceurs de sang de Rordak », étaient les membres de l'espèce ailée originaire de la planète Rordak. Afficher le sommaire

Les Viska, aussi connus sous l'appellation de « démons suceurs de sang de Rordak », étaient les membres de l'espèce ailée originaire de la planète Rordak.

Apparence et Mode de Vie

Visk adulte Visk adulte Le peuple Visk (au singulier) était composé de carnivores volants. A l'âge adulte, ils pouvaient mesurer entre deux et trois mètres de long pour une envergure de près de cinq mètres. Ils possédaient deux appendices à la base de leur torse qui leur servaient à manipuler la technologie venue du reste de la Galaxie. Les Viska avaient de longs cous surmontés d'une tête triangulaire. Leurs yeux étaient placés vers l'arrière de leur tête, ce qui leur permettait de voir sur un angle de 360°, y compris juste derrière eux. Ils se sustentaient principalement du sang des créatures qu'ils chassaient, à cause d'un système digestif assez primaire. Leur bouche circulaire d'où émanait une trompe d'environ quarante centimètres de long (nommée blossug) comportait plusieurs muscles. Au centre s'échappait une excroissance osseuse creuse à l'extrémité dentelée. Quand le Visk se nourrissait, il étendait son blossug afin de percer les chairs de sa proie. Grâce aux muscles de la trompe et à d'autres muscles dans le crâne, il était à même de pomper le sang de sa victime. Ce sang traversait de nombreux organes qui extrayaient l'oxygène et les nutriments.

A cause de leur biologie particulière, les Viska ne pouvaient pas se nourrir de repas typiques ou de végétaux. S'ils se nourrissaient de créatures originaires de Rordak, comme des Kessarch ou des Drivveb (des bêtes vivant en troupeaux dans les pâturages), deux litres de sang étaient suffisants pour assurer les besoins d'une journée. Pour d'autres créatures du reste de la Galaxie, il faudrait trois litres ; cependant, comme les fluides des espèces et créatures étrangères étaient parfois nocifs pour les Viska, ils évitaient de s'en nourrir. Un Visk ne se nourrirait pas d'un de ses pairs, même si un coup de trompe était un bon moyen d'afficher sa supériorité sur un adversaire. Les Viska avaient une excellente vue dans les infrarouges, ce qui leur permettait d'opérer dans les ténèbres aussi bien qu'en plein jour. Cependant, à voler, ils dépensaient de grandes quantités d'énergie et devaient donc se reposer huit heures durant chaque jour.

Chaque individu était en permanence contrôlé par son clan car chacun des clans cherchait à constamment améliorer son statut et celui de ses membres. Très peu de Viska quittaient leur monde natal, car ils devaient échapper aux guerriers de leur clan et aux chasseurs de primes que ceux-ci engageraient pour les punir. Par ailleurs, les Viska étaient réputés pour leur non respect de la sainteté de la vie. Les Chefs de clans dirigeaient par la force et choisissaient arbitrairement les professions de chaque Visk. Ainsi, la quasi-totalité de la population effectuait son travail avec passion tout en rêvant secrètement de passer à une profession où ils auraient plus de confort, d'influence et d'argent.

Ils étaient dirigés par un monarque nommé Caleisk, traditionnellement choisi à la mort de son prédécesseur. Tous les enfants du Caleisk devaient se battre à mort entre eux afin de désigner lequel serait le futur monarque. Celui-ci choisirait ensuite entre trois et six clans (nommés lurrin) pour diriger les villes sur répulseurs de leur monde natal. Chacun de ces clans était présidé par un Calsk. Chaque Visk faisait partie d'un clan, que ce soit un lurrin ou un calsedra (un clan sans pouvoir). Quand un Calsk mourrait, ses enfants devaient également se battre à mort afin de prétendre au titre de son père. S'il n'avait pas d'enfant, des leaders familiaux devaient se battre afin d'obtenir le titre. Les vies de tout un chacun étaient aux commandes du clan. Les lurrin avaient tout contrôle sur les calsedra. Au sein de chaque clan, le Calsk avait tout contrôle sur les individus de son clan. Les assassinats ou autres méthodes de déstabilisation des structures du pouvoir étaient monnaie courante. Si une personne était retrouvée coupable dans une tentative d'assassinat d'une personne d'un rang social supérieur elle se faisait elle-même tuer (si le meurtre était interne à la famille) ou la famille entière était tuée selon un rituel particulier (si la personne avait tenté de tuer une personne d'une autre famille). Le Caleisk et les lurrin avaient le monopole de l'autorité sur ce type d'enquêtes.

Les Viska vivaient dans des buildings portés par des répulseurs. Cette particularité venait d'une tradition qui voulait qu'ils restent loin du sol et des éventuelles éruptions volcaniques ou tremblements de terre. Avec les technologies républicaines, ils purent créer des villes sur des plateformes volantes et ainsi s'adapter à une vie aérienne. Toutes les structures de leur monde natal étaient grandes et en plein air (afin de s'adapter à leur envergure) et attachées à des colonnes de répulseurs de 500 mètres de long pour 100 de diamètre. Les villes étaient montées sur différents niveaux, atteignant plusieurs mètres dans les airs. Les parties hautes de la ville étaient réservées aux clans royaux, les niveaux les plus bas étant le lieu de vie des ouvriers au bas de l'échelle sociale. Les niveaux moyens étaient réservés aux usines, plateformes d'atterrissage et aux marchés.

Les Viska dans l'Histoire Galactique

Rordak était une planète riche en métaux mais l'atmosphère hostile et la forte activité tectonique rendaient ce monde inhospitalier. Les Viska avaient ainsi pu travailler dans les mines pour ces métaux et ainsi atteindre le niveau atomique. Ils avaient rejoint la République Galactique environ trois siècles avant la Proclamation de l'Ordre Nouveau et la chute de l'Elu à l'arrivée des premiers colons Républicains. Ils avaient ainsi pu obtenir la technologie de l'Hyperespace. Comme ils se nourrissaient d'animaux locaux, leur hausse de population constante les obligeait à importer beaucoup de blé et d'herbes pour nourrir leurs troupeaux. Il ne restait que très peu d'animaux sauvages sur Rordak et ceux-ci se trouvaient dans les montagnes désolées de la planète. Ce type de décor avait poussé l'Empire Galactique à installer une de ses prisons très bien gardée.

Visk en vol Visk en vol

Note : Dans Marée des Ténèbres II : Naufrage, on parle d'un « Visk » au singulier tandis que dans les sources précédentes « Viska » réfère indifféremment au singulier et au pluriel. C'est la logique de ce roman qui est suivie ici.

Articles en rapport

Galaxie
Galaxie
Cultures
Histoire
Histoire
Cultures
Visk
Visk
Espèces