Velker

Velker

Velker
Caractéristiques physiques
Taille
  • 200 à 350 mètres
Données socioculturelles
Sociabilité
  • En groupe
Tempérament
  • Inconnu
Régime alimentaire
  • Inconnu
Habitat
  • Hautes couches atmosphériques
Planète d'origine
CréatureLe Velker est le prédateur naturel des Beldons sur Bespin.

Ce prédateur volant, de plus de trois cent cinquante mètres d'envergure, évoluait dans les strates supérieures des couches atmosphériques des planètes gazeuses. Natif de Bespin, ces gigantesques créatures aux ailes en forme de V avaient pour proies naturelles les Beldons, ces formes de vie à l'apparence d'un ballon s'aventurant parfois dans les hautes couches atmosphériques. Dotés d'une queue assez longue, de serres puissantes, et d'une peau de cuir à toutes épreuves, solide comme une armure, le velker chassait en groupe et s'attaquait à ses proies à l'aide de ses dents effilées comme des lames de rasoir. Harcelant le Beldon, ils commençaient par déchirer la membrane de celui-ci pour laisser s'échapper son gaz interne, ce qui avait pour effet de le faire chuter progressivement, pendant que, privé de défenses, la bande le déchiquetait. Le repas pouvait durer plusieurs jours, étant donné la circonférence phénoménale de ces créatures ballons, et donc de la carcasse. D'ailleurs, ces proies faciles à poursuivre, autant pour leur relative lenteur que pour leur taille qui leur laissait peu de possibilité de se cacher, n'avaient même pas la relative défense de leur naturel champ électrique les entourant, puisque les Velkers, eux aussi, en généraient un, qui, en plus de perturber les Beldons pour les surprendre, étourdissait les victimes.

Mieux valait alors éviter de croiser ce rapide chasseur, qui, comble de la malchance, confondait parfois les Beldons avec les moyens de transport aériens des différentes planètes qu'il habitait ! Tout ce qu'il restait à souhaiter pour les malheureux navigateurs assaillis était de réussir à les faire fuir avant que leur dirigeable, vaisseau ou autre engin de navigation ne connaisse le même sort infortuné que les créatures ballons.

Velker

Une des sous espèces du velker était le velker rayé, cousin du premier, et possédant beaucoup des caractéristiques de celui-ci, hormis la taille et la manière de chasser. En effet, ce dernier ne mesurait qu'une taille plus qu'honorable de vingt mètres de large. De plus, le velker rayé ne chassait pas et ne vivait pas en bande, préférant agir en solo, et défendant même férocement son territoire. Cet animal devait son nom , on s'en doute, aux motifs rayés qui zébraient ses ailes, et qui serviraient à le camoufler grossièrement dans les nuages de gaz.

Si le conditionnel était de rigueur, c'est parce que l'on ignorait beaucoup de choses de ce prédateur, et que beaucoup des références citées étaient en fait de simples suppositions peu prouvées. Il semblerait par exemple qu'il puisse influencer grâce à la Force, et faire ressentir à ses proies, et donc aussi aux passagers des vaisseaux assiégés, une peur irraisonnée paralysante. Les quelques survivants de ses attaques, ainsi que certains jedi, émettaient l'hypothèse que le velker rayé aurait un jour été au contact d'une manière ou d'une autre avec le Côté Obscur, jusqu'à s'en trouver souillé et développer une forte affinité avec celui-ci.

Enfin, il faut citer une organisation criminelle nommée les « velkers sanglants », regroupement de hooligans basé dans l'atmosphère de Genarius ( d'où le nom de « velker », sûrement), dans les villes de Tolea Biqua et Varna Biqua. Cette association sévit durant la Bataille de Naboo, recrutant leurs nouveaux membres sur le sang froid et la maîtrise de la navigation spatiale, après des épreuves de vitesse et d'obstacle à travers les tunnels de la lune d'Eskaron.

Les plus consultés ensuite...