Beldon

Créature des plus étranges, le beldon a l'apparence d'une gigantesque bulle, ou même méduse ( 800 mètres à 10 kilomètres de diamètre !) dérivant au gré des courants dans les basses couches atmosphériques de Bespin.

Créature des plus étranges, le beldon a l'apparence d'une gigantesque bulle, ou même méduse ( 800 mètres à 10 kilomètres de diamètre !) dérivant au gré des courants dans les basses couches atmosphériques de Bespin.

Malgré son aspect surprenant, cette forme n'est pas qu'un simple amas de gaz en perdition mais un véritable animal se nourrissant de plancton atmosphérique, biologique ou chimique, d'algues et autres créatures ou substances microscopiques. Ses tentacules lui permettent de puiser les nutriments dans les nuages de la planète ou dans les couches supérieures de l'atmosphère. Ces spécimens évoluent en bandes et détectent les dangers potentiels comme les Velkers grâce à l'émission d'un faible champ électrique autour d'eux. Mais comme nous savons peu de choses certaines sur ces étranges présences, il est très possible que ce champ électrique serve à bien d'autres choses.

De même, le rejet de gaz Tibanna par ces animaux ne fut certifié qu'après la Bataille d'Endor et le départ de l'Empire Galactique de la Cité des Nuages, mais cela résulterait de la digestion des aliments ingurgités. Récolter ce gaz permet de l'utiliser comme refroidissement hyperdrive. Leur mode de reproduction est aussi des plus atypiques : le sperme et les oeufs sont relâchés dans l'atmosphère et ne sont fécondés que de manière purement hasardeuse. Les beldons sont désormais protégés par un décret des dirigeants de la planète en interdisant la chasse.

Le Beldon peut occasionnellement être croisé dans l'espace, bien que rarement. En effet, il semblerait qu'une sous-espèce ait développé la capacité d'y survivre en évoluant dans les nuages de gaz d'où ils tirent leur nourriture ; nourriture qu'ils peuvent aussi puiser dans les minéraux des astéroïdes en attaquant, de l'acide contenu dans leurs tentacules, le rocher. En rencontrer un, quoique son caractère semble la plupart du temps neutre, peut devenir dangereux car cet animal gigantesque a tendance à s'en prendre aux vaisseaux estropiés pour en absorber les composés ou la cargaison minérale.