Transport Spatial 578-R

Transporteur spatial produit par Amalgamated Hyperdyne et qui fut un véritable fiasco commercial. Très peu fiable, ses nombreux problèmes de sécurité menèrent son constructeur à sa perte puisqu'il finit par mettre la clé sous la porte.

Ce type de transporteur produit par le constructeur aérospatial corellien Amalgamated Hyperdyne devint le cauchemar de nombre de ses acquéreurs lorsque le vaisseau se montra rapidement d'une fiabilité plus que douteuse. Normalement assemblé sous forme de modules pour donner un vaisseau personnalisable, il était en effet très fréquent que le 578-R soit livré avec des pièces manquantes ou défectueuses. Ainsi il arrivait que certains transporteurs ne disposent pas d'hyperdrive, qui avait été oublié à la construction, ou pire il pouvait même exister de graves problèmes de qualité sur la structure même du vaisseau. Certains acquéreurs avaient eu ainsi la désagréable surprise de voir leurs hublots exploser en plein milieu d'un voyage spatial...

Hyperdyne fut rapidement submergé par les demandes de retours pour non-conformité et par les recours pour insécurité ce qui l'obligea à retirer du marché de nombreuses lignes du transporteur 578-R dont la qualité était incertaine. Attaqué de toute part, Amalgamated Hyperdyne finit par faire faillite mettant ainsi un terme à la production de ce transporteur calamiteux.

Plan type d'un Transport Spatial 578-R Plan type d'un Transport Spatial 578-R

Il convient néanmoins de préciser que les quelques 578-R en parfait état de marche étaient souvent très recherchés par les bricoleurs et les contrebandiers. Leur structure modulaire permettait en effet de modifier en profondeur le vaisseau pour l'adapter à ses besoins. L'un de ces vaisseaux, le Dernier Recours ( ou Last Resort ) était possédé par Camper, qui lui avait fait subir de nombreuses modifications.

Articles en rapport

Contrebandier
Contrebandier
Organisations
Campeur
Campeur
Personnages