Société Firebird

La Société Firebird était une société féministe pro-impériale dirigée par Tessala Corvae.

Fondée et dirigée par le Major Général Tessala Corvae, la Société Firebird était une organisation paramilitaire féministe secrète regroupant des femmes loyales à l'Empire militant pour une égalité totale avec les hommes.

Basée dans le secteur Tapani à l'époque de la Guerre Civile Galactique, la Société Firebird entraînait ses membres à une grande variété de techniques de combat allant des arts martiaux au tir au blaster dans le but d'en faire un véritable groupe de "vigilance civique" dispensant sa propre idée de la justice au nom de l'Empire. De ce fait, une des cibles favorites de la société était l'Alliance Rebelle qui eut réellement à souffrir, ses opérations se trouvant déstabilisées et ses cellules démantelées. En dépit des conséquences visibles de la façon sommaire dont la Société Firebird appliquait la justice de la pointe de leurs armes de mêlée, elle réussit à ne pas attirer l'attention de l'Empire, seules quelques agences policières s'intéressant à ses activités.

Toutes les membres de la société disposaient d'une tenue de commando noire, conçue pour afficher clairement la féminité de leur porteuse, tout en lui garantissant l'anonymat. Qui plus est, leur fondatrice parvint à se procurer en toute discrétion deux navettes lambda, un grand nombre d'armures de Stormtroopers utilisées lors d'opérations spéciales, ainsi que de grosses quantités de recharges pour blasters et d'équipement divers.

Grâce aux dons de transports légers par certains membres, ce qui facilitait grandement les déplacements et la tenue de réunions, les activités de la Société Firebird ne tardèrent pas à se ramifier dans tout le secteur Tapani, où, tout en restant secrète, son poids ne fut bientôt plus négligeable.