Ordre de Bataille des Forces Spéciales de l'Armée Impériale

Contrairement aux unités standards de l'Armée Impériale, les Forces Spéciales possédaient un ordre de bataille n'allant pas au delà de l'échelle de Bataillon en raison de la nature spéciale de leurs missions.

Contrairement aux unités standards de l'Armée Impériale, les Forces Spéciales possédaient un ordre de bataille n'allant pas au delà de l'échelle de Bataillon en raison de la nature spéciale de leurs missions.

Le premier échelon unitaire des Forces Spéciales était l'escouade, comprenant 8 hommes commandés par un sergent secondé par un Caporal, dont il existait deux types :

- les escouades de tireurs d'élite, les plus courantes, qui regroupaient des soldats entraînés au tir au Fusil-Blaster à Lunette et qui avaient pour tâche de faucher par des tirs à longue distance les rebelles ou opposants entrant dans leur ligne de mire.

- les escouades de techniciens/artificiers où œuvraient des spécialistes des réparations sur le terrain, du pilotage de véhicules et du maniement de charges explosives.

Le second échelon était le peloton, composé de :
- deux escouades de tireurs d'élite
- une escouade de techniciens
- une escouade de vétérans spécialistes des armes lourdes, certes dépendant théoriquement de l'Armée Impériale mais dont le statut de vétéran garantissait une bonne condition physique, et indispensables pour fournir un appui feu lourd lors des missions d'assaut.
L'effectif théorique d'un peloton était de 32 hommes, plus un lieutenant qui le commandait, secondé par un Sergent-Major apte à le remplacer en cas de décès. Néanmoins, le peloton étant une unité particulièrement flexible, des escouades supplémentaires pouvaient être fréquemment jointes à son effectif théorique afin de s'adapter à l'ennemi potentiel.

La Compagnie, quant à elle, se composait de trois pelotons auxquels s'ajoutaient quatre groupes de cinq Speederbikes ou Swoops de Reconnaissance, ainsi qu'un capitaine, pour un total de 123 hommes.

Enfin, il arrivait que dans des cas réellement exceptionnels, des Bataillons de Forces Spéciales soient employées, généralement composés de 4 compagnies. Néanmoins, à des échelles supérieures, les particularités des Forces Spéciales s'avéraient inutiles, et étaient par conséquent remplacées par des unités de l'Armée Impériale ou des Stormtroopers.

Articles en rapport

Stormtrooper
Stormtrooper
Organisations