MRX-BR Pacifier

MRX-BR Pacifier

MRX-BR Pacifier
Informations générales
Type de vaisseau
  • Vaisseaux Auxiliaires
Constructeur/Producteur
  • Sydon Vehicle Works
Caractéristiques techniques
Taille
  • 25 mètres
Armement
  • 2 lance-torpilles à proton (c)
Capacité
  • 25 tonnes
Equipage
  • 1 pilote
Passagers
  • 3 passagers
Blindage
  • 60
Boucliers
  • 60
Vitesse spatiale
  • 70 MGLT
Hyperpropulsion
  • x1
Hyperpropulsion d'urgence
  • x8
Senseurs
  • 30 / 60 / 120 U.S.
Autonomie
  • 1 an
Maniabilité
  • 32 DPF (est.)
Commerce
Prix
  • 170.000 crédits neuf
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 1200 km/h
Affiliations
VaisseauLe MRX-BR Pacifier, construit par la Sydon Vehicle Works, était l'appareil d'exploration standard de l'Empire, et son puissant armement n'était pas étranger à ce choix.

Le MRX-BR Pacifier, construit par la Sydon Vehicle Works, était l'appareil d'exploration standard de l'Empire, et son puissant armement n'était pas étranger à ce choix : en effet, ses principales qualités aux yeux de l'autorité impériale étaient à la fois d'être un vaisseau ''de contact'' à la pointe de la technologie et de disposer d'un arsenal offensif lui permettant de « donner une bonne gifle » à tout monde s'opposant à son incorporation au sein de l'Empire.

En fait, le Pacifier était conçu comme un véritable appareil d'assaut, et avait été créé de manière à pouvoir infliger un maximum de dégâts avec un minimum d'efforts et un équipage d'un pilote, cela grâce à un armement puissant composé de trois tourelles de canons lasers et deux lance-torpilles à protons contrôlé par ordinateurs.

Malgré tout, le MRX-BR Pacifier pouvait être considéré comme un des meilleurs appareils de grande reconnaissance de la galaxie, ses senseurs étant d'une efficience impressionnante : leur porté était de 30 Unités Spatiales en mode passif et de 120 en mode recherche, et l'anecdote veut qu'ils fussent capables de compter depuis l'orbite d'une planète le nombre de feuilles d'un arbre ! Notons que la Guilde des Mines l'utilisa également comme vaisseau de patrouille.

Après la Bataille d'Endor, la Nouvelle République jugea le Pacifier trop belliqueux vis-à-vis des populations sous-développées qu'il devait massacrer en cas de besoin, et s'en débarrassa sur le marché civil, où il trouva preneur auprès de pirates, chasseurs de primes et autres milieux où sa puissance de feu était fort appréciée.

Intérieur d'un MRX-BR

Intérieur d'un MRX-BR

Les plus consultés ensuite...