Quatrième Précepte

Quatrième Précepte

Quatrième Précepte
Informations générales
Type de culture
  • Arts
Origine
  • Philosophie
Culture & Sociétéle Quatrième Précepte était la représentation du duel qui opposait le bien au mal lorsque l'équilibre entre les deux avait été rompu. Ce duel ne prenait fin qu'un fois l'équilibre rétablit

Le Quatrième Précepte était le précepte qui définissait une lutte sans fin du bien et du mal. Une représentation qui en avait été faite était celle de deux personnages armés de Sabrelasers. Ces deux personnages aux tenues blanche et noire, dont les couleurs étaient inversées, représentaient le Côte Lumineux et le Côté Obscur de la Force.

Dès lors que l'Equilibre est rompu, le Bien et le Mal se confrontent.

Dès lors que l'Equilibre est rompu, le Bien et le Mal se confrontent.

Toujours très proches, le Côté Obscur et le Côté Lumineux ne se perdaient jamais de vue : les deux parties, formant la Force et se faisant face, se confrontaient souvent dès lors que le fragile Equilibre, établi entre les deux, était rompu. Le combat mettait alors en jeu toutes les choses qui alimentaient les deux parties de la Force, les actes mais aussi les sentiments qui étaient représentés par de belles statues lorsqu'il s'agissait de choses bénéfiques et d'horribles statues lorsqu'il s'agissait de choses néfastes.

Dans ce combat entre le Côté Lumineux et le Côté Obscur, vie et mort étaient étroitement liées et là où la destruction, le chaos et la mort alimentaient le Mal, l'ordre, l'espoir et la vie alimentaient le Bien. Mais, au final, ce combat s'achevait sur un match nul entre la lumière et l'obscurité dès lors que l'Equilibre était rétabli. Car, la Force, bien que représentée par les deux facettes qui existent en toute chose, ne forme qu'un tout indissociable. De fait, la lumière ne saurait exister sans l'obscurité.

Finalement, le Bien et le Mal ne forment qu'un tout indissociable.

Finalement, le Bien et le Mal ne forment qu'un tout indissociable.

Références

Les plus consultés ensuite...