Guilde Marchande Corellienne

Guilde Marchande Corellienne

Guilde Marchande Corellienne
Informations générales
Origine
  • Inconnue
Apparition
  • +4 ap. BY
Disparition
  • +4 ap. BY
Type d'organisation
  • Organisations commerciales
FactionLa Guilde des Marchands Corelliens était l'une des plus grosses organisations de commerce privé à l'époque impériale.

La Guilde des Marchands Corelliens était l'une des plus grosses organisations de commerce privé à l'époque impériale. Ouverte à toute personne native de Corellia et à tous les propriétaires et membres d'équipage de vaisseaux corelliens, elle était très prisée des entreprises qui, souvent, installaient un Corellien dans leur conseil d'administration pour pouvoir y gagner une place de membre.

L'Empire Galactique voyait d'un mauvais œil cette organisation, la considérant comme un véritable foyer de sédition et d'activités anti-impériales, non-conformes aux Références Pénales Impériales. Ceci n'était pas tout à fait faux, bien qu'elle fût tenue en laisse par l'Empire, et devait le rester si elle souhaitait pouvoir faire perdurer ses activités. Néanmoins, la division de la Guilde en différentes "Guildhouses" totalement autonomes rendait impossible le fait de rendre l'organisation entière illégale, mais n'autorisait que la fermeture de la "Guildhouse" coupable d'activité anti-impériale, immédiatement remplacée par une autre nouvellement créée ; une habitude probablement due à la tradition de tromperie des Corelliens vis-à-vis des autorités.

Au jour le jour, la Guilde fournissait à ses membres contacts commerciaux, informations, stations de réparation de vaisseaux, améliorations, remises en état, ravitaillement, aide aux commerçants "harcelés" et... Whisky Corellien ! Les membres devaient verser à l'organisation une somme d'argent variable (généralement 1000 crédits, mais techniquement entre 100 et 10.000 crédits). Cet argent, tant qu'il n'était pas totalement dépensé, donnait droit à son dépositaire à une aide légale, un financement de secours en cas de besoin et d'autres ressources hypothétiquement utiles au commerçant. Les services liés aux vaisseaux étaient facturés aux membres à un prix standard, le même partout dans la galaxie, sans tenir compte des prix en vigueur localement, ce qui s'avérait une bénédiction dans les systèmes où les charges étaient de deux à trois fois plus élevées qu'ailleurs.

La guilde fournissait également à ses membres un système de messagerie gratuit où, en laissant un message dans une Guildhouse, il était pris en charge par un autre membre ayant à faire dans la direction de destination et prenait en charge sa transmission. Bien que particulièrement erratique, ce système s'avérait bien plus efficace que l'Imperial DataService, seule organisation de transport de courrier officielle depuis la fermeture de l'Holonet aux activités civiles après la proclamation de l'Empire.

Le but de la Guilde des Marchands Corelliens était ainsi d'aider ses membres autant que possible, pour des prix les plus faibles possibles.

Références

Beaux Livres
  • Galaxy Guide 9: Fragments from the Rim, 1993

Les plus consultés ensuite...