Droïde de démolition LIN

Le Droïde de démolition LIN était chargé de différentes tâches où le maniement des explosifs était nécessaire et se protégeait sous son épais dôme de duracier.

Avantage #7 : A l'épreuve des tirs de blaster. Le Droïde de démolition LIN est un droïde robuste.
__Extrait de la campagne de publicité

Le Droïde de démolition LIN était l'un de ces produits de qualité qui furent éjectés du marché suite à une combinaison malheureuse de malchance et de mauvais marketing.

Cybot Galactica avait conçu son produit pour différents usages allant de l'exploitation minière à la démolition de bâtiments. Le droïde se déplaçait à l'aide de deux larges chenilles (le système étant d'ailleurs similaire à celui du Droïde de réparation à chenilles WED) et possédait un bras télescopique lui permettant de déposer une charge explosive. Le droïde était d'ailleurs doté de senseurs soniques lui permettant de repérer les endroits les plus propices dans les structures à détruire pour placer son explosif. Il possédait également deux antennes rétractables lui servant à envoyer des signaux (uniquement dans des langages employés par les droïdes) à travers des kilomètres de roche. Tout cet assemblage était surmonté par un dôme en duracier extrêmement résistant mais également très lourd, ce qui rendait le LIN particulièrement lent. Les environnements humides allaient même jusqu'à totalement le gripper.


Cette carapace était la seule caractéristique vraiment connue du grand public car SchaumAssoc, l'agence publicitaire de Cybot Galactica, avait basé la campagne de promotion uniquement sur la robustesse du modèle. Ainsi, ils tournèrent un spot publicitaire, « A l'épreuve des tirs de blaster », montrant des millions de LIN frappés par des tirs de turbolaser s'en sortir sans une égratignure. Cependant la firme dut rapidement arrêter la diffusion suite à des plaintes de nombreux clients ayant soumis leurs acquisitions à des tirs soutenus de blaster. Enfin, un incident impliquant un LIN survint sur Gosfambling : cela acheva de ruiner la réputation du modèle. Car, dix mineurs perdirent la vie suite à un effondrement causé par l'explosion prématurée d'une charge portée par le droïde. Il fut révélé après enquête que la défaillance venait de l'explosif mais trop de mauvaise publicité avait été faite au LIN et Cybot Galactica dut se résoudre à le retirer de la vente.

Toutefois, le droïde conserva tout de même son petit succès auprès des cartels du crime, qui l'employaient sur des planètes riches en épice telles que Ryloth ou Socorro pour mettre à jour de nouveaux filons, et auprès de l'armée, où il servait essentiellement de mineur et de démineur. La bataille de Gligger, lors de la Guerre des Clones, vit d'ailleurs plus de 563 de ces droïdes être propulsés dans les airs lors de tentatives de déminage.