Ace Entertainment Corporation

L'Ace Entertainment Corporation était la face légale de l'Ace of Sabres...

Bien que plusieurs habitués de l'Ace of Sabres et du Sabre Club de Kluistar pensaient que le complexe était entre les mains d'une sorte de corporation galactique bénévole, la vérité derrière la Ace Entertainment Corporation était bien plus sinistre. On laissait à penser que la compagnie qui détenait une partie de la planète était propre sous tout rapport, cependant très peu de choses étaient connues sur celle-ci. Même si le signataire et la façade du complexe étaient toujours « Ace Entertainment Corporation », dans l'ombre, le vil Sibarra le Hutt tirait les ficelles...

Avec tant de personnes riches et influentes gravitant autour du complexe détenu par la Corporation, des sommes effarantes d'informations passaient de mains en mains. Comme l'information était synonyme de pouvoir et d'argent, Sibarra le Hutt avait créé le complexe ultime, truffé de caméras et de micros pour accéder à ce pouvoir. Bien sûr, le traitement de ces secrets avait fait grandir son organisation. Comme Sibarra était une monstruosité cybernétique, il préférait gérer son empire dans l'ombre, d'où la nécessité d'une façade légale : l'Ace Entertainment Corporation. Pourtant, il gardait un œil sur tout son établissement depuis sa salle de contrôle secrète des niveaux souterrains de l'Ace of Sabres. Bien entendu, peu de gens savaient qui était Sibarra et encore moins qu'il possédait un bunker secret depuis lequel il avait un œil sur tous les visiteurs de son complexe. La face non cachée de l'organisation était Gandin T'Noull, businessman de génie et administrateur officieux du complexe. Il avait la décision finale sur bien des points, mais seulement ce qui concernait le complexe même. Par-là même, la sécurité était gardée par un certain Dunan Par'Ell...

Sous couvert de la Corporation, le Hutt gérait ses nombreuses activités criminelles : opérations de marché noir, contrefaçon, esclavage, contrebande, recel, corruption, chantage, trafic d'informations, usurier, vols, assassinats et fausses informations. La Corporation offrait également asile gratuit aux Impériaux en fuite, membres de familles royales et hauts officiers de grandes corporations. Fort naturellement, plus les VIP se sentaient redevables, plus facile il était pour Sibarra d'obtenir des « faveurs ». Plusieurs personnes s'étaient vite retrouvées dépassées par l'étendue de leurs dettes ; cependant ce bon Sibarra n'avait aucun cas de conscience à pousser ces derniers à se corrompre. En vrai touche-à-tout, Sibarra était un grand fournisseur d'esclaves pour le très connu Aubro Ahntanda. Certains touristes de peu d'importance gagnaient par exemple des excursions gratuites dans les bois de Kluistar pour ne plus jamais revenir. Parfois, certains annonçaient leur départ sans forcément retourner quelque part... Le même sort était réservé à ceux qui avaient trop de questions.

Entre les revenus légitimes générés par l'Ace of Sabres, le Sabre Club et les profits de son empire criminel, le Hutt était devenu très riche et influent dans la Galaxie...

Articles en rapport

Hutt
Hutt
Espèces