Yacht de Plaisance Starwind

Yacht de Plaisance Starwind

Yacht de Plaisance Starwind
Informations générales
Type de vaisseau
  • Transports
Constructeur/Producteur
    Caractéristiques techniques
    Taille
    • 50 mètres
    Armement
    • N/E
    Capacité
    • 20 tonnes
    Equipage
    • 5 membres
    Passagers
    • 10 passagers
    Blindage
    • 120
    Boucliers
    • 30
    Vitesse spatiale
    • 40 MGLT
    Hyperpropulsion
    • x1
    Hyperpropulsion d'urgence
    • x15
    Senseurs
    • 10 / 25 / 35 U.S.
    Autonomie
    • 2 mois
    Maniabilité
    • 32 DPF (est.)
    Commerce
    Prix
    • 450 000 d'occasion
    Données complémentaires
    Vitesse atmosphérique
    • 800 km/h
    Affiliations
    VaisseauConnu pour être le vaisseau de « ceux qui ont plus de crédits que de bon sens » en raison de son prix outrageusement élevé, le Yacht de Plaisance Starwind de Kuat Drive Yards ne remporta pas le succès escompté et ne fut qu'un trophée de nouveau riche.

    Connu pour être le vaisseau de « ceux qui ont plus de crédits que de bon sens » en raison de son prix outrageusement élevé, sans commune mesure avec ses réelles qualités, le Yacht de Plaisance Starwind de Kuat Drive Yards, conçu pour concurrencer le Transport Crescent de l'Hyrotil Corporation, ne remporta pas le succès escompté et ne fut, en fin de compte qu'un trophée de nouveau riche. En effet, en dépit de son épais blindage, le Starwind est sous-motorisé et surtout ne dispose que d'un générateur d'énergie supportant difficilement les modifications les plus courantes : ainsi, l'installation de systèmes aussi anodins que des canons laser ou un bouclier plus puissant rend presque nécessaire son remplacement par un autre modèle, tandis que ces « customisations » ne peuvent être opérées qu'au détriment de l'espace cargo ou passager...

    Yacht de Plaisance Starwind

    Néanmoins, le principal attrait du Starwind aux yeux de ses riches acquéreurs, en ces temps dangereux, réside en la présence de capsules de sauvetage révolutionnaires adaptées de la technologie employée sur les Star Galleon. Ainsi, la capsule de sauvetage expulsée en hyperespace opère un retour en espace normal avant de réaliser (grâce à un ordinateur de navigation Industrial Automaton) des sauts hyperspatiaux aléatoires jusqu'à la route spatiale fréquentée la plus proche où, alertés par les messages de détresse retransmis sur les fréquences civiles et militaires par l'émetteur de la nacelle, des vaisseaux de secours viendront la récupérer...

    Les plus consultés ensuite...