Hoverscout

Véhicule tout-terrain utilisé par l'Empire sur des mondes où l'usage des appareils à répulseurs n'était pas conseillé. Apprécié des forces armées impériales pour les multiples possibilités d'usage militaire qu'il offrait.

L'Empire s'étendant sur des millions de mondes d'un bout à l'autre de la galaxie, nombre d'entre eux se trouvaient statistiquement être des lieux à terrain non-praticable où l'utilisation d'appareils à répulseurs était promise à des résultats des plus hasardeux, rendant nécessaire l'existence d'un véhicule réellement tout-terrain, qui fut le Hoverscout.

La propulsion du Hoverscout était assurée par quatre turbopompes Kasimin. Leur souffle, orienté par des tuyères vers l'arrière (à la manière des aéroglisseurs), le propulse à une vitesse honorable tout en permettant des surélévations temporaires pour passer au-dessus d'un obstacle et en éloignant tout enlisement et problèmes de perte de contrôle sur terrain instable.

L'alimentation en énergie était elle assurée par une dynamn Gurian S87 "charge perpétuelle" équipée d'un condensateur à énergie permettant de lancer la rotation des turbines, qui, une fois en marche, produisaient le courant d'air activant la dynamo qui alimentait l'appareil en électricité. Cette alimentation en circuit fermé garantit ainsi à l'Hoverscout une autonomie supérieure à nombre d'appareils de sa classe.

En fait, le grand avantage de l'Hoverscout était son excellent rapport qualité/prix, puisque tout en ne coûtant qu'une somme relativement modique et ne nécessitant pas de la part de son équipage (lui-même réduit) une formation approfondie, il était doté d'un blindage suffisamment solide pour résister à un coup au but tout en possédant de larges baies vitrées en céramique, aussi solides que celui-ci, offrant à son pilote un large champ de vision.

Par ailleurs, l'Hoverscout était apprécié des forces de l'Armée Impériale en raison de la grande polyvalence permise par son armement, les senseurs EPR qui y étaient jumelés et par son unité de communication à longue portée. Il servit ainsi pour les missions de reconnaissance (ce pour quoi il avait été conçu), d'assaut moyen, de soutien d'infanterie ou de véhicules, de défense d'arrière-garde et enfin lors de raids misant sur la vitesse...

Articles en rapport

Hoverscout
Hoverscout
Véhicules