Hexuple Batterie Turbolaser Lourde HX.6

Hexuple Batterie Turbolaser Lourde HX.6

Hexuple Batterie Turbolaser Lourde HX.6
Informations générales
Origine
  • Golan Arms
Type d'arme
  • Arme à énergie
Caractéristiques
Technologies utilisées
  • Blindage : 400
Qualification
  • Arme de défense anti-vaisseau capital
Armement
  • 6 affûts de turbolasers
Commerce
Prix
  • 75.000 crédits d'occasion
Disponibilité
  • 3
  • X
Affiliations
Armele HX.6 était un modèle d'hexuple turbolaser lourd de défense terrestre.

L'Hexuple batterie turbolaser lourde HX.6 avait été conçue par Golan Arms comme une évolution des traditionnelles batteries de quadruples turbolasers permettant de combiner une très grande puissance de feu et une cadence de tir somme toute soutenue pour une arme de cette échelle. Elle se composait de six affûts tirant alternativement, cinq d'entre eux se rechargeant pendant que le dernier ouvrait le feu. Le HX.6 était par ailleurs doté d'un des plus modernes ordinateurs de tir qui lui donnait une grande précision, même à longue portée. L'arme devait être usitée par dix servants -21 étant le nombre optimal-, indispensables à son fonctionnement à pleine capacité, des effectifs plus faibles réduisant d'autant sa cadence de tir.

Dépendant d'un énorme générateur d'énergie, occupant une place monstre, et émettant une quantité de chaleur élevée qui nécessitait la présence d'un système de refroidissement, l'Hexuple batterie turbolaser lourde HX.6 ne put jamais être montée en tant qu'armement embarqué à bord de vaisseaux spatiaux -bien que les batteries de turbolasers lourds des Star Destroyer Imperial II fussent plus puissantes- et son installation se limita donc à des emplacements terrestres, dans des sites protégés, comme des régions montagneuses, de forêts, voire sur des stations orbitales, encore que cette dernière option demeura toujours impopulaire en raison de la vulnérabilité qu'elle offrait. En raison de sa puissance de feu, le HX.6 était employé pour la défense contre des vaisseaux capitaux, comme le Canon à ions KDY-150 ; mais alors que celui-ci se contentait de rendre inopérationnel les vaisseaux adverses, le HX.6 les réduit en miettes !!

Les plus consultés ensuite...