Drone Ouvrier J9

Issu des usines de Roche, le drone ouvrier J9 est considéré comme l'un des plus gros échecs dans la vente de droïdes. Jabba The Hutt en avait acheté un pour jouer aux échecs avec lui.

Salutationsss, Maître. Comment le drone BG-R52 peut rendre ssservice à la colonie, au nid ou à la collectivité sssociale?
__Un J9 à son maître

Le drone ouvrier J9 fut considéré comme l'un des plus gros flops de l'histoire du marché des droïdes, et cela était en partie du au fait que les Verpines n'avaient aucune notion de ce qu'était le reste de la galaxie, et notamment les autres cultures. Ce droïde, qui avait été construit pour le marché de masse, plus particulièrement les grandes compagnies pour les tâches répétitives, avait un aspect ressemblant à celui des Verpines, et non pas à celui d'un humanoïde classique, comme un Droïde de Protocole. L'aspect frêle et les yeux exorbités du droïde n'attirèrent pas les espèces mammifères. Second problème : la personnalité. Le droïde avait été programmé en effet pour servir la colonie, le nid ou la collectivité sociale, comme énoncé dans le jargon Verpine. Malheureusement, ces critères ne correspondaient pas à ce que les acheteurs recherchaient, notamment quand les mots "carapace" ou "gelée royale" revenaient le plus régulièrement pour parler du travail à accomplir. De plus, le défaut de prononciation de la lettre -s avait le don d'énerver fortement les humains. Les J9 furent achetés par quelques entrepreneurs peu fortunés, qui les installèrent dans les salles de stockage ou encore sur les docks, pour vérifier les identités ou les cargaisons.

Cependant, le J9 était pourtant un droïde à la pointe de la technologie Verpine. Chaque unité possédait un ordinateur de logique interne Arjan II, ainsi qu'un module de communications TranLang III qui permettait de parler jusqu'à un million de langues. Intellectuellement, un J9 pouvait rivaliser avec une unité 3PO. Leurs yeux géants leur permettaient de voir les spectres ultraviolets, de même qu'une vision normale, digne de celle des humaines. Ses senseurs à micro-ondes Torplex et leurs senseurs olfactifs permettaient de prendre directement les ordres des espèces insectoïdes.

Jabba le Hutt avait acheté une unité J9, BG-J38, pour jouer avec lui aux holo-échecs en son palais de Tatooine. Il découvrit que ce droïde était tellement stupide qu'il pouvait le battre régulièrement, ce qui lui procurait une sensation de puissance encore plus importante. Après son échec dans les ventes, Verpine décida de cibler plus directement les races instectoïdes comme les Sic-Six, les Flakax et les Xi'Dec, de même que les Yam'rii, qui possédaient des usines et nécessitaient de la main d'œuvre droïde.