DC-GNK

DC-GNK était un Droïde générateur GNK acheté par un fermier de Tatooine pour l'aider dans ses tâches quotidiennes. Malheureusement, il fut volé à son propriétaire par le Jawa Empideera Kkek.

Produit par Veril Line Systems à l'époque de la Guerre Civile Galactique, DC-GNK était un Droïde générateur GNK acheté à l'origine par un fermier de Tatooine pour l'aider dans ses tâches quotidiennes. Malheureusement, il fut volé à son propriétaire alors qu'il s'éloignait de l'installation agricole par un marchand de Sandcrawler prénommé Empideera Kkek. Un Jawa qui souhaitait posséder un traducteur efficace pour le seconder dans les transactions avec les autres espèces qui ne parlaient pas le Jawaese. Bien évidemment, le captif aurait dû être revendu, mais le petit voleur décida de le garder à son service pour réaliser son rêve. Ayant déjà en sa possession le processeur central d'une unité protocolaire, il venait désormais de trouver la structure idéale pour l'installer. De plus, un GNK en très bon état représentait pour lui une source d'énergie intarissable avec une mobilité plus que suffisante. La plupart des techniciens de la Galaxie auraient sûrement réfléchi longuement avant de modifier ce type de droïde, mais son nouveau maître était très têtu. Après une longue série d'expérimentations, DC-GNK finit par devenir un excellent interprète. Malgré cette amélioration considérable qui lui donnait davantage de liberté, il n'avait pas beaucoup plus d'allure. De toute façon, les ferrailleurs du désert avaient l'habitude de ne pas s'embarrasser avec les détails sauf s'ils comptaient revendre leurs marchandises. Des restes d'expériences infructueuses, sous forme de pièces détachées, venaient également renforcer son aspect négligé. Grâce à cette apparence d'antiquité, personne ne pouvait imaginer qu'il abritait sous ses plaques le dernier modèle de module cognitif disponible sur le marché.

Après quelques années à voyager dans la soute du Sandcrawler, DC-GNK commença à constater que des pièces en bon état à son arrivée ne fonctionnaient plus. Malgré son comportement exemplaire, les Jawas ne jugèrent pas nécessaire de les remplacer. Lorsque son senseur à infrarouge se cassa dans une violente chute, sa prise disponible accueillit simplement un câble d'alimentation supplémentaire. Toutefois, des éléments additionnels remplissaient bien leur fonction. Une pince manipulatrice fixée sur sa tête lui permettait notamment d'empiler des objets. En raison de son synthétiseur vocal défectueux, prélevé sur un droïde en mauvais état, sa voix était légèrement déformée. Malgré ses défauts, Empideera était satisfait de son œuvre. Grâce à son intelligence améliorée, DC-GNK passait son temps libre à discuter avec ses semblables qui allaient être vendus. Dès que le véhicule s'arrêtait près d'une ferme, il participait toujours aux négociations aux côtés de Kkek. Parfois, il rêvait même de partir à l'aventure. D'ailleurs, il était assez autonome pour parcourir la Mer de Dunes par ses propres moyens. Cependant, son maître veillait en permanence à ce qu'il ne s'éloigne pas. Il alla jusqu'à lui installer un boulon d'entrave et charger un droïde gardien de le suivre dans ses moindres déplacements. DC-GNK finit par comprendre qu'il était devenu indispensable.