Artillerie Mobile

Les pièces d'Artillerie Mobile sont de petits véhicules sur répulseurs pouvant être débarquées par des navettes de transport de troupes telle la Navette Sentinel, qui entrèrent en service au sein de l'Empire peu avant la bataille de Yavin.

Les pièces d'Artillerie Mobile sont de petits véhicules sur répulseurs pouvant être débarquées par des navettes de transport de troupes telle la Navette Sentinel, qui entrèrent en service au sein de l'Empire peu avant la bataille de Yavin.

Comme la pièce d'Artillerie Lourde, l'Artillerie Mobile ne peut se déplacer qu'en position repliée, et n'ouvrir le feu que dépliée : pour ce faire, le véhicule se pose sur le sol et déploie des supports latéraux et avants, puis étire son canon à énergie télescopique et surélève la tourelle de celui-ci, l'extirpant de la cellule du véhicule.

Bien que fragiles et extrêmement vulnérables aux attaques aériennes, les pièces d'Artillerie Mobile sont, lorsqu'elles sont repliées, rapides et maniables, tout en pouvant, une fois déployées, dispenser par tirs paraboliques une puissance de feu redoutable contre les unités d'infanterie ennemies (mais hélas peu efficace contre les véhicules blindés).

Articles en rapport