Asajj Ventress

Asajj Ventress était l'un des nombreux Jedi Noirs formés par Dooku pendant la crise Séparatiste. Elle se mit un point d'honneur à pourchasser Obi-Wan et Anakin et à les tuer. Afficher le sommaire

Asajj Ventress fut la plus meurtrière opposante qui émergea de la Guerre des Clones, une Adepte du Côté Obscur et une des plus farouches ennemies des Jedi. Elle vécut des moments bien difficiles sur sa cruelle planète, ce qui lui donna un coeur de glace et un instinct de survie très aiguisé, expliquant ainsi son sombre passé.

Une enfance difficile auprès des Jedi

Ventress naquit sur Rattatak, un monde barbare en proie à la guerre civile. Les natifs de la planète étaient bien éloignés de l'espace de la République, et ils étaient sous la coupe d'un Seigneur de la Guerre très brutal, qui éliminait constamment ses opposants. Le Seigneur s'appelait Osika Kirske et il tua les parents d'Asajj lorsqu'elle était très jeune. Mais un jour, un jeune Jedi, un aventurier nommé Ky Narec, découvrit ce monde oublié. Il rencontra Asajj Ventress et prit sur lui d'en faire une Jedi. Les deux firent équipe et devinrent rapidement des héros : ils éliminèrent les Seigneurs de la Guerre, mettant ainsi fin à la guerre, et rassemblèrent les habitants enfin libres pour aller déloger Kirske. Mais Kirske conspira contre eux et fit assassiner Narec, avant qu'il puisse finir l'éducation d'Asajj.

Le résultat fut qu'elle connaissait tout des Jedi mais qu'elle ne savait pas maîtriser la Force et encore moins sa colère, qui décupla lorsque son maître mourut. Elle développa alors une haine féroce contre la République qui avait abandonné son défunt maître, et qui avait ignoré les atrocités commises sur Rattatak. La colère alimenta le pouvoir de Ventress, et elle gravit les échelons de la société Rattatak. Elle fit emprisonner tous les Seigneurs de la Guerre, y compris Osika Kirske, qu'elle souhaitait tuer. Elle vainquit les différents gladiateurs dans l'arène de sa planète, où se déroulaient des combats comme ceux-là. Quelques temps après le début de la Guerre des Clones, le Comte Dooku vint sur Rattatak, cherchant un nouveau monde à rallier à la cause des Séparatistes. Il y trouva plus que ce qu'il attendait.

Aux côtés de Dooku

Le talent de la jeune femme impressionna grandement le Comte, et il l'engagea lorsqu'il comprit qu'elle faisait preuve du même dégoût que lui pour les Jedi et la République. Dooku confirma les soupçons de la jeune femme lorsqu'il lui apprit que l'Ordre Jedi avait effectivement abandonné son éthique et ses convictions. Ventress provoqua Dooku en duel mais celui-ci le remporta et invita la guerrière à l'accompagner en tant que sa protégée. Même si Ventress s'était identifiée depuis longtemps comme étant une Sith, elle n'avait jamais reçu un tel entraînement. Dooku l'aida alors à développer ses talents. Elle prouva son esprit tactique maintes fois et Dooku lui donna le commandement de son armée.

Premières armes du côté Séparatiste :

La première mission d'Asajj fut de commander, avec l'aide de Durge, une unité Séparatiste qui devait répandre une arme bactériologique sur la colonie Gungan d'Ohma-D'un. Alors que Ventress et Durge étaient sur le point de quitter la lune infectée, leurs ennemis Jedi s'y posèrent, engageant alors un combat sans pitié. Le Général Kenobi parvint à survivre à l'attaque mais le Maître Jedi Glaive fut décapité par la Jedi Noire, tandis que sa Padawan Zule Xiss perdit un bras. Les Jedi ne durent leur survie qu'à l'intervention d'Anakin Skywalker, accompagné de clones qui forcèrent les deux séparatistes à fuir la lune moribonde.

Ventress affronte Sora Bulq sur Ruul Ventress affronte Sora Bulq sur Ruul

Mission sur Ruul :

Par la suite, Ventress se vit confier sa véritable première mission d'importance, en étant chargée d'assassiner Mace Windu et des dissidents Jedi, réunis sur Ruun. Pour motiver son élève, Dooku lui "révéla" que Windu était responsable de l'abandon de son ancien maître par l'Ordre Jedi. Lorsque Ventress se présenta sur Ruul, les Jedi crurent qu'elle était un assassin envoyé par Windu, qui aurait décidé de régler la dissidence par la manière forte. Cependant, ils découvrirent rapidement que Windu n'avait rien à voir dans l'arrivée de cette mystérieuse inconnue. Ventress combattit Sora Bulq avant d'assassiner la Jedi Mira et de blesser grièvement K'Kruhk. Puis elle affronta directement Windu. Cependant, elle comprit très vite que les compétences martiales de Windu dépassaient largement les siennes, et crut bon de prendre la fuite.

Le carnage de Queyta :

Ventress se rendit ensuite sur Queyta pour intercepter, avec l'aide de Durge, une équipe Jedi menée par Kenobi et cherchant à récupérer un antidote au poison répandu sur Ohma-D'un. La mission tourna au véritable fiasco pour les Jedi et l'équipe composée de Nico Diath, Jon Antilles, Fay et Knol Ven'nari fut entièrement décimée. Obi-Wan affronta à nouveau Ventress et parvint à s'échapper, gravement blessé, avec l'aide de Fay qui lui donna ses dernières forces vitales.

Combat contre Skywalker sur Muunilinst et Yavin IV :

Quatre mois après le début de la Guerre des Clones, Asajj rejoignit les forces séparatistes sur Muunilinst, le monde du Clan Bancaire Intergalactique, en proie à des affrontements contre les forces de la République dirigées par le Général Kenobi. Ventress délégua le commandement des armées terrestres à Durge pour rejoindre la bataille qui faisait rage en orbite, et surtout pour y affronter Anakin Skywalker. Elle fit usage de tous ses dons de pilotage pour attirer l'attention du Jedi, qui se jeta comme elle l'avait prévu à sa poursuite. En dépit des ordres de son Maître, Anakin poursuivit Ventress jusque vers le piège qu'elle s'apprêtait à lui tendre.

La Jedi Noir attira sa proie jusque sur Yavin IV, où elle pulvérisa son vaisseau ainsi qu'une escouade de soldats clones venus à la rescousse de Skywalker. Enfin libérée de toute interférence extérieure, elle entreprit d'affronter Anakin en combat singulier...à mort. Le combat se poursuivit jusqu'au sommet d'un Temple Massassi, où Anakin puisa dans toute sa colère pour défaire son adversaire. Dans une contre-attaque furieuse, le jeune Skywalker précipita Asajj Ventress dans le vide, une chute qui ne fut cependant pas fatale pour l'adepte du Côté Obscur, mais qui permit à Anakin d'échapper au piège et de lui dérober son vaisseau.

Asajj trouve en Anakin Skywalker un incroyable rival alors qu'ils s'affrontent dans les jungles de Yavin IV. Asajj trouve en Anakin Skywalker un incroyable rival alors qu'ils s'affrontent dans les jungles de Yavin IV.

La capture de Kenobi :

Après avoir été capturé sur le champ de bataille de Jabiim, le Général Jedi Obi-Wan Kenobi et le clone ARC nommé Alpha furent transportés dans la forteresse personnelle de la guerrière Sith. Elle les tortura en espérant détruire l'esprit d'Obi-Wan, et présenta le Jedi comme trophée au Comte Dooku. Mais Kenobi fit capoter les plans de Ventress en s'évadant avec le clone Alpha. Ajoutant l'insulte à l'injure, Kenobi déroba le Sabrelaser de l'ancien Maître d'Asajj Ventress, Ky Narec. La jeune femme l'avait conservé en souvenir de son passé.

A la poursuite de Kenobi :

Après ces événements, Asajj Ventress partit en compagnie de Tol Skorr, un autre adepte à la solde de Dooku, pour retrouver le Jedi renégat Quinlan Vos. Elle le retrouva en compagnie d'Obi-Wan Kenobi, comme si le destin s'acharnait à les faire se croiser, à bord de l'épave d'un vaisseau de croisière. Les deux Jedi parvinrent cependant à échapper à la traque des deux Jedi Noirs et à fuir jusqu'à Coruscant. Sur la piste de Kenobi, Ventress se rendit sur le monde-capitale et tomba cette fois sur Skywalker, qu'elle essaya de faire sombrer du Côté Obscur en tentant d'en finir avec Padmé Amidala. Elle blessa le Jedi au niveau de l'oeil droit, ce qui lui valut une cicatrice, mais le jeune Jedi réussit à faire sombrer Ventress dans les abîmes de Coruscant. Mais était-elle morte pour autant ? Nullement, Asajj ayant encore une fois réussi à survivre.

L'enlèvement Hutt :

La plus fidèle suivante de Dooku fut ensuite chargée par son maître d'être la geôlière de Rotta, le fils de Jabba the Hutt, enlevé à son père pour faire chanter la République. Ventress commanda alors un bataillon de droïdes séparatistes sur le monde inhospitalier de Teth, et enferma le jeune Hutt dans un bastion quasiment imprenable, un monastère B'omarr situé en haut d'une flèche rocheuse caractéristique de la planète. Malheureusement pour Ventress, la République et les Jedi intervinrent en grande pompe et prirent d'assaut le monastère au cours de la Bataille de Teth. Alors que les blindés républicains, les clones et les Jedi escaladaient la flèche, Ventress se prépara à accueillir Skywalker et sa nouvelle padawan Ahsoka Tano. Avant de les affronter, elle attendit que Skywalker retrouve le bébé Hutt, pour capturer des images et les transmettre à Dooku, qui s'en servirait ensuite pour convaincre Jabba que les Jedi étaient responsables de l'enlèvement. Après cette séquence d'espionnage, Ventress retourna à sa quête de toujours, la poursuite de Skywalker. Elle le retrouva à l'arrière du monastère, et engagea un rapide duel contre Ahsoka, qui fut rapidement éjectée. Skywalker profita de la diversion de sa Padawan pour déjouer à son tour la Jedi Noire et prendre la fuite avec Ahsoka et Rotta.

Ventress sur Teth Ventress sur Teth

La bataille n'était pas finie pour Ventress, puisque la seconde partie des forces de la République venait d'intégrer la bataille. Asajj fut ravie de voir que le commandement de cette nouvelle force était assuré par son autre ennemi de toujours, le Général Kenobi. Elle attira le Maître Jedi à l'intérieur du monastère pour l'affronter en combat singulier au cours duquel les deux êtres sensibles à la Force pratiquèrent de nombreuses acrobaties. A l'issue d'un enchaînement, Kenobi parvint à s'échapper du monastère mais fut rapidement rattrapé par Ventress, sur un étroit passage en pierre suspendu au-dessus du vide. Le combat prit fin lorsque Ventress sentit la présence de Skywalker disparaître en hyperespace. Elle sauta alors sur un chasseur droïde pour prendre la fuite.

Missions pendant la guerre

L'accord avec les Toydariens :
Ventress se rendit ensuite sur Rugosa, sous les ordres de Dooku, pour empêcher la signature d'un traité entre Yoda et le roi toydarien Katuunko. Arrivée la première sur les lieux, elle proposa un marché au roi. Elle allait envoyer ses meilleurs troupes contre le Maitre Jedi et si ce dernier parvenait à leur échapper les séparatistes se retireraient, dans le cas contraire les toydariens rejoindraient la confédération. Le petit Maitre Jedi accepta le challenge et le remporta en éliminant méthodiquement tout les droïdes qui lui furent envoyés. Face à l'échec du plan, Dooku ordonna à Ventress de liquider Katuunko mais cette dernière en fut empêchée par Yoda. Folle de rage, elle défia le Maitre Jedi mais ce dernier lui répondit qu'elle était loin d'avoir le niveau en lui dérobant ses sabres avec la Force avant de les lui rendre. Honteuse, Ventress déclencha une avalanche avant de prendre la fuite avec ce qui restait des forces séparatistes.

La trahison des séparatistes

Asajj, souffrit de profondes blessures, peut être trop nombreuses pour que le Comte Dooku la considère encore comme étant utile. Ce dernier la plaça néanmoins dans une cuve de bacta sur Boz Pity, et la fit soumettre à des implants cybernétiques pour assurer sa survie. Elle survécut à ses blessures mais ces implants décuplèrent sa rage contre les Jedi, surtout envers Kenobi et Skywalker, qui étaient en grande partie responsables de son état actuel.

Lorsque Kenobi rallia la base séparatiste de Boz Pity pour traquer Dooku, le comte avait déjà pris la fuite en abandonnant Ventress dans sa cuve médicale. Obi-Wan fut abasourdi de retrouver la Jedi Noir en vie, la croyant morte, mais la surprise laissa rapidement le terrain à l'attaque lorsque Ventress, ayant capté l'essence de Kenobi durant sa transe curative, se réveilla et brisa les parois de la cuve de bacta. Elle engagea alors le combat contre Kenobi, qui fut bientôt rejoint par Skywalker, et elle voulut prendre sa revanche sur les deux proies que Dooku lui avait assignées depuis le début de la Guerre des Clones. Mais pendant le combat, Asajj découvrit que Dooku était en train de prendre la fuite en l'abandonnant derrière lui. Ventress rompit le duel pour rejoindre son maître mais ce dernier se retourna contre elle, en lâchant ses Gardes Magna sur elle. Ventress fut mortellement touchée par les tirs des droïdes et s'effondra sur le champ de bataille.

Désespérée, totalement abandonnée par celui qu'elle croyait être son protecteur, Asajj essaya une dernière fois de tuer Obi-Wan Kenobi alors que ce dernier, la voyant agonisante, faisait preuve de compassion à son égard. Anakin réagit au quart de tour en blessant à nouveau Ventress avant qu'elle n'assassine Kenobi. Alors qu'elle était en train de mourir, elle divulgua à Kenobi la prochaine cible des attaques des Séparatistes, avant qu'elle ne décède et que son corps ne soit renvoyé sur Coruscant dans une navette médicale.

Mais Asajj n'était pas morte, loin de là. Elle s'était en fait placée dans une transe Sith, à l'intérieur même de la navette qui devait emmener son corps sur Coruscant. Elle ordonna au pilote de l'emmener loin de la guerre, de Dooku et des Jedi, disparaissant ainsi de la circulation.

Articles en rapport

Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages
Durge
Durge
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Hutt
Hutt
Espèces